En parlant d’Ycare, les fans de la première heure penseront Nouvelle Star, les autres penseront au 1er single « Alison » grâce auquel ils ont découvert son timbre de voix. Dans les 2 cas Ycare aura réussi à se faire un prénom dans la chanson et son 1er album « Au bord du monde » est sorti en juin dernier.

Un jeune homme plein d’humilité et de gentillesse qui sait qu’il faut travailler et ne pas se reposer sur ses acquis. Nous lui souhaitons une belle carrière et qu’il rencontre le succès lors de sa tournée à venir.

 

Peux-tu nous parler de ton album et de son contenu ?

Alors il n’est pas très joyeux, il est chargé émotionnellement ce 1er album. J’ai vraiment voulu y retranscrire certaines douleurs que j’ai connues, certains rêves qui sont retombés. En gros c’est le réveil d’un rêve.


Il paraît que tu es très prolifique en écriture c’est vrai ?

A l’heure actuelle j’ai presque une centaine de chansons oui


Comment as-tu fait le choix pour celles de l’album ?

Il fallait qu’il y ait une cohérence entre les morceaux, pas juste une juxtaposition de 10 morceaux.  J’ai pris du recul, le maitre mot c’était vraiment cohérence, pas parler de fête foraine et celui juste après de la guerre etc.


As-tu des influences musicales qui t’ont données envie de faire ce métier ?

Oui en tout premier il y a Bob Marley, Jacques Brel, Noir Désir et Muse, et en ce moment j’écoute Tété j’adore.


Est-ce que la période entre ta sortie de La Nouvelle Star et la signature du contrat a été facile à gérer ?

Non. Vraiment non, mais j’avais en tête d’y arriver, il n’y avait pas d’autre chose envisageable dans ma tête et je vais toujours jusqu’au bout des choses. Je me suis battu mais je suis très content de l’aboutissement du projet et que l’album existe.


Cet album a été réalisé par Olivier Lude (Réalisateur de M et Vanessa Paradis pour ne citer qu’eux NDLR), peux tu nous parler de la rencontre et du travail ensemble ?

On avait fait un show case le 11 septembre et Olivier avait été invité, ca lui a plu, on s’est présenté et ensuite on s’est mis d’accord sur la couleur qu’on voulait donner à cet album. Encore une fois c’est la cohérence, on a mis beaucoup de cordes on voulait qu’il y ait de la matière et de l’âme. Que tout soit faisable pareil sur scène sans toute une artillerie de guitares électriques ou autres et mettre en avance le texte.


Le premier single s’appelle « Alison » et il bénéficie d’une bonne présence en radio et à la télé, ca te fait plaisir ?

Oui carrément c’était inespéré, ca me touche et ca me fait plaisir tout en m’effrayant en même temps.


Ce choix de 1ère chanson il vient de toi ?

Oui pour l’ordre des singles on s’est tous concertés avec les managers, la maison de disques et le choix que j’avais proposé a été validé. Je pensais vraiment qu’Alison avait la fraicheur qu’il fallait avant l’été dans la musique et dans le texte.


Tu as présenté ton travail durant 2 soirs à Dakar, chez toi, c’était important de pouvoir jouer là bas ?

Oui très. Jouer au théâtre national 2 soirs devant 1500 personnes j’en ai pris plein le cœur. C’était touchant de voir des gens qui m’ont vu grandir, il y a beaucoup d’émotion pendant que je chantais car c’est la scène où passe les plus grands quand ils se produisent à Dakar. J’ai arrêté de chanter 2/3 fois car j’avais les larmes aux yeux. J’étais fier de les avoir rendu fier.


Quelques autres dates ou une mini-tournée en Afrique pourrait-être envisageable ?

J’aimerais beaucoup, on a envoyé le single à Dakar et il a été bien accueilli. J’aimerais pouvoir repartir jouer dans les pays d’Afrique francophone et pourquoi pas adapter les instruments à la couleur locale.


Et une tournée en France se met en place ?

Ca devrait se faire à partir d’Octobre 2009 j’espère, si tout se passe comme prévu.


Tu en es là aujourd’hui grâce à une émission de télé réalité, encourages tu les jeunes à s’inscrire pour ce genre de programme ?

Seulement s’ils pensent être prêts ! Allez là-bas et se dire non finalement j’ai le temps je suis jeune il ne faut pas y aller. Il faut avoir un plan de carrière ou des projets de chansons et ne pas se dire si j’arrive quand même 3ème j’aurais ma chance, non ce n’est pas vrai. Le seul qui a une certitude absolue d’avoir un album en maison de disques c’est le gagnant et il faut qu’il déroule bien sa partition dès qu’il sort.


Dans ton cas tu étais bien entouré à la sortie ?

Moi j’avais déjà des chansons il fallait juste trouver les bonnes pour faire quelque chose de solide. J’ai travaillé a fond, je n’ai pas pris de vacances et je ne suis pas allé faire le malin à St Tropez car il n’y a vraiment pas de quoi faire le malin. Je veux qu’on parle de moi pour ma musique, j’ai fait des guitares voix très modestement puis on m’a présenté Oliver Lude et ensuite on a présenté les maquettes aux maisons de disques. Vraiment étape par étape sans en bruler.


Avant de finir cette interview je vais te demander de bien vouloir te plier à notre tradition qui est de laisser le mot de la fin à l’interviewé si tu le veux bien.

Et bien merci beaucoup de l’intérêt que vous m’accordez et j’aimerais dire vive la francophonie.


L’album, Au Bord du monde, est disponible au téléchargement légal et dans les bacs des disquaires.
 

Ycare se produira en France à partir du 21 octobre prochain, voici les dates qui sont déjà annoncées, si d’autres venaient à s’ajouter nous en reparlerions.

21 oct. 2009

20:00

 

CAFE JULIEN

Marseille

22 oct. 2009

20:30

 

LE KLEO

Toulouse

29 oct. 2009

20:00

 

CAVE AUX POETES

Roubaix

30 oct. 2009

20:00

 

CENTRE CULTUREL

Fleurus, Belgique

4 nov. 2009

21:00

 

CHAT NOIR

Carouge, Genève

5 nov. 2009

20:00

 

COUSTY

Besançon

6 nov. 2009

20:00

 

NOUVEAU CASINO

Paris, Ile-de-France

7 nov. 2009

20:00

 

LE RANCH

Le Rozel (50)

11 nov. 2009

20:00

 

LE TRIANON

Bordeaux

12 nov. 2009

20:30

 

LE FERRAILLEUR

Nantes

 

Finissons avec un peu de fraicheur de la belle Alison:

 

 

%d blogueurs aiment cette page :