Les préparations pour les funérailles de Michael Jackson a connu mercredi un nouveau rebondissement, la famille ayant annoncé qu’aucune cérémonie ne serait finalement célébrée à Neverland pas plus qu’il n’est question d’exposer la dépouille mortuaire du chanteur, tandis que le testament du « roi de la pop », incluant la chanteuse Diana Ross, était dévoilé.

Pas question d’exposier le corps du Roi de la Pop
Alors que les fans du chanteur commençaient à affluer aux portes de son domaine californien, dans les collines et les vignobles de Los Olivos, à 150 km au nord-ouest de Los Angeles, la famille Jackson a démenti dans un communiqué la tenue d’une quelconque cérémonie dans la propriété de Neverland. « La famille Jackson annonce officiellement qu’il n’y aura aucune exposition publique ou privée (de la dépouille de Michael Jackson) à Neverland« , a annoncé dans un communiqué la société de relations publiques Sunshine, Sachs & Associates, mandatée par le clan.

« Les plans concernant une cérémonie publique pour Michael Jackson sont en cours (de décision) et nous les annoncerons rapidement« , ajoute le communiqué. Mardi, CNN avait annoncé, citant des sources familiales, que le corps de Michaël, décédé brutalement le 25 juin à Los Angeles, serait transporté jeudi après-midi à Neverland, pour y être exposé publiquement vendredi, avant une cérémonie privée réservée à la famille, dimanche.

Sera-t-il enterré à LA?
Déjà, dans la matinée de mercredi, le Los Angeles Times avaient exclu que Michael Jackson puisse être enterré à Neverland, assurant que « les autorités n’avaient pas trouvé la manière de contourner rapidement les restrictions légales concernant l’inhumation dans une résidence privée ». William Boyer, porte-parle du comté de Santa Barbara, dont dépend Neverland, a déclaré à l’AFP que les autorités locales n’avaient jamais eu aucun contact avec la famille du chanteur au sujet d’éventuelles funérailles.

A ce jour, on ne sait toujurs rien du déroulement des funérailles de Michaël Jackson ni ou il sera enterré.

Diana Ross, second choix après Katherine Jackson

Si l’incertitude concernant les obsèques du « roi de la pop » est totale, un mystère a néanmoins été levé mercredi matin: celui du testament de la pop star, rendu public à la Cour supérieure de Los Angeles. Le document, en date du 7 juillet 2002, confirme que Michael Jackson avait prévu de confier la garde de ses trois enfants à sa mère, Katherine Jackson.

La surprise est venue de sa décision de nommer également la chanteuse Diana Ross responsable de ses enfants et de leurs biens, si sa mère venait à disparaître. La chanteuse Diana Ross, 65 ans, chanteuse américaine de la soul et ancienne chanteuse du groupe The Supremes, était une amie de longue date de Michael Jackson, qu’elle avait connu enfant, lorsqu’il faisait partie des Jackson 5. Katherine Jackson, 79 ans, s’était déjà vu confier par la justice, lundi, la garde provisoire de Prince Michael (12 ans), Paris (11 ans) et Prince Michael II (7 ans), ainsi que l’administration provisoire de ses biens.

Deborah Rowe, la mère de deux des enfants, bannie
Une audience est prévue le 6 juillet pour statuer à plus long terme. Le testament stipule par ailleurs que les biens de la star sont intégralement légués au Fonds de la Famille Michael Jackson (« Michael Jackson Family Trust »), sans préciser la composition ni les membres de ce fonds. Le père de Michael Jackson, Joe Jackson, n’est mentionné à aucun moment dans le document. La seule personne nommément exclue de l’héritage est Deborah Rowe, la deuxième femme de Michael Jackson, mère de ses deux premiers enfants. Des documents adjoints au testament en 2002 évaluaient la fortune du chanteur, à l’époque, à plus de 500 millions de dollars.

Deborah Rowe qui n’a pas attendu longtemps après l’annonce du décès de Michaël pour se confier dans le smédias et pour avouer qu’elle n’était pas la mère biologique des enfants et que Michaël ne pouvait pas être le père non plus. Des déclarations qui sont assez malvenues pour le moment où la famille, les amis, les fans pleurent un être qui leur était cher.

Mercredi, Michael Jackson était de retour au sommet des hit-parades américains, s’adjugeant 9 des 10 premières places de la liste des meilleures ventes du magazine spécialisé Billboard.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :