fbpx

Si Quentin Mosimann ne bénéficie toujours pas d’une promo digne de son talent, force est de lui reconnaître qu’il sait être persévérant et que son énergie reste communicative. Quentin ne craint pas de mouiller sa chemise pour faire plaisir à ses potes fans et à ceux qui veulent prendre la peine de le découvrir, il ne baisse jamais les bras.

Lauréat de la Star Academy 2007, l’Artiste est en Duel mais pas n’importe lequel, un Duel artistique qui le conduit sur les routes de France mais aussi sur les routes de nos amis belges. C’est son Duel Tour que le jeune homme présente avec une série de concerts jusqu’à fin 2009. Quentin ne démérite pas et poursuit son bonhomme de chemin avec un certain succès. Ses concerts se jouent à guichet fermé et les places se vendent comme des petits pains dans toutes les villes où il va passer.

Prévus les 6 et 7 juin à l’Alhambra de Paris, les concerts sont complets. Cependant, le jeune artiste veut contenter tout le monde et sa tournée sera longue. Vous aurez ainsi l’occasion de venir l’applaudir et de vous rendre compte de son réel charisme, de sa générosité sur scène comme avec son public et de découvrir un jeune homme moderne dans l’air du temps qui vit sa passion avec sincérité depuis le début.

Souvent critiqué, Quentin Mosimann est un vrai artiste qui propose un univers bien particulier. Le jeune homme est également DJ et c’est peut-être ce qui lui permet de pouvoir jouer sur plusieurs tableaux. Aussi doué en electro qu’en jazz, Quentin surprend par sa maturité artistique qui doit encore grandir mais qui est déjà riche de références et de rencontres. Le jeune homme a quand même chanté avec Paul Anka et Peter Cincotti. Pouvant jouer les crooner avant de sautiller dans la peau d’un jeune DJ en passant par une certaine aisance avec des chansons plus légères, plus Pop. Quentin sait aussi faire partager l’émotion sur des titres plus mélancoliques, plus doux.

Un artiste qui compose et joue aussi bien avec le Noir et le Blanc tout en sachant coloré son univers musical. Un artiste au grand coeur qu’il faut aller soutenir sur scène. Il le mérite. Vous pourrez ainsi (re)découvrir les titres de son premier album, Duel, et de sa nouvelle version toujours disponible dans les bacs des disquaires, Il y ‘a je t’aime et je t’aime.

Ne ratez pas le Duel Tour, ce serait dommage de passer à côté d’un bon moment où l’émotion côtoie l’énergie. Faut que ça bouge! et avec Quentin on est pas déçu.

Il sera d’ailleurs le 10 décembre 2009 au Casino de Paris.

Share This