fbpx

Les fans en Chine de Guns N’Roses avaient difficilement accès lundi au dernier album du groupe américain, le premier en 17 ans, apparemment victime du couperet de la censure pour son titre provocateur Chinese Democracy.

Site bloqué
Le site officiel de l’album chinesedemocracy.com était inaccessible tandis que le premier moteur de recherche du pays, Baidu.com, bloquait toute recherche musicale pour Chinese Democracy. Mais les internautes pouvaient encore écouter les 14 morceaux de l’album sur MySpace.com.

Le site officiel du groupe restait aussi accessible et les blogueurs autorisés à donner leur avis. Pour sa part le ministère de la Culture chinois semblait à cent lieues de l’engouement médiatique en occident pour le retour très attendu de l’ancien groupe phare du hard-rock, qui n’a conservé de ses membres originaux qu‘Axl Rose, 46 ans.

« C’est la première fois qu’on en entend parler », a dit une porte-parole à propos de l’album et des informations selon lesquelles il aurait été interdit en Chine. « Je ne sais pas s’il a été interdit. Ça pourrait être une rumeur », a-t-elle ajouté.

Réactions du public
Sur l’internet, les réactions du public chinois étaient partagées. « GNR se moque, ne comprend pas notre pays et en a une vision dédaigneuse », estime Tiffany sur Douban.com, un site social axé sur la culture pop. « Il ne faut pas juger d’après le titre. Avez-vous déjà essayé d’écouter l’album, de le comprendre et d’y réfléchir? », répond aux détracteurs M. Lee sur le même forum.

De toutes façons, relève Shippo7, un Pékinois, le groupe américain « Green Day pourrait faire paraître un album sous le titre American Idiot,, mais si un groupe s’avisait de publier Chinese Idiot, quel qu’en soit le contenu, les patriotes chinois seraient outrés ».

Share This