[advps-slideshow optset="1"]

Le monde des maquilleurs pour le cinéma est en deuil, il vient de perdre un grand Monsieur. Benoît Lestang a tiré sa révérence et s’en est allé… Il était une sommité en matière de maquillage pour le cinéma, une véritable référence, un précurseur dans les effets spéciaux en maquillage au cinéma français.

Ayant débuté dans les années 80, il s’était vite fait remarquer à travers son travail sur le film, Babyblood, et quelques années plus tard, La Cité des Enfants Perdus. Il avait ensuite enchaîné les tournages, proposant un élément inédit en France : des maquillages au réalisme très poussé, jusque là visibles uniquement dans des productions américaines.

On lui doit notamment les maquillages sur: Le Pacte des Loups, Arsène Lupin, Sade, Saint Ange, Giorgino, Le Serpent, Sheitan, 36 Quai des Orfèvres, Indigènes

Les fans de la chanteuse Mylène Farmer n’ignorent pas qu’il était derrière le clip Q.I. et que c’est lui qui avait imaginé le pantin à l’image de la chanteuse pour la pochette de son album ” Ainsi Soit je” et pour le clip ” Sans Contrefaçon”.

Benoît Lestang travaillait sur le film ” Martyrs” “un véritable festival Benoît Lestang” confiait son réalisateur Pascal Laugier avant même le tournage. Le résultat époustouflant de son travail sera sur les écrans le 3 Septembre prochain.

Chimiste, débrouillard, expérimentateur invétéré, il travaillait actuellement sur un nouveau type de prothèses très simple à appliquer, pour un prochain tournage.

Nos pensées vont bien évidemment à sa famille et ses proches.