[advps-slideshow optset="1"]

La chanteuse de soul britannique Amy Winehouse a été hospitalisée lundi à Londres dans un service de soin d’urgence, a confirmé son porte-parole. Ce n’est hélas pas la première fois que la chanteuse est hospitalisée cette année.

Chris Goodman a indiqué qu’il a été prévenu lundi soir que des ambulanciers avaient été appelés au domicile de la chanteuse au nord de Londres, et qu’elle a été transportée au University College Hospital. Il a ajouté qu’il ignorait ce dont la chanteuse souffrait.

“Nous avons été appelés vers 20H40 (21H40 Heure de Paris) à une adresse (située dans le nord de Londres)… pour une femme qui ne se sentait pas bien”, a déclaré une porte-parole du service d’ambulance londonien. “Nous avons envoyé une ambulance et une voiture et le patient a été emmené à l’hôpital”, a-t-elle poursuivi.

La “diva trash de la soul”, âgée de 24 ans, avait déjà été hospitalisée en juin après avoir perdu conscience chez elle. Les médecins lui avaient alors diagnostiqué un emphysème pulmonaire. Winehouse fait régulièrement la Une de la presse tabloïde pour sa consommation présumée de stupéfiants.

Ses parents se disent inquiets pour sa santé, son père n’hésitant pas à dire que si sa fille continue à se détruire de la sorte, elle ne vivra plus longtemps.