fbpx

Mariah Carey assure actuellement la promotion de son nouvel album, E=MC2.Un album qui sera commercialisé dès le 14 avril 2008. L’occasion pour le Daily Mail de dresser une liste rétrospective des caprices de la diva et de ses exigences plus ou moins insolites en terme de luxe et de catering. Entourée de gardes du corps, d’agents, de stylistes et de coiffeuses et parfois de son chien, la star qui a 38 ans, dont la fortune est estimée à près de 160 millions d’euros, voyage actuellement avec une quinzaine de personnes dévouées à son service.

Après un gueuleton tardif dans un resto chic, Mariah a annulé une interview radio, prétextant qu’elle n’était pas vraiment du matin. Elle a également décalé une interview avec la BBC Radio parce que son convoi de quatre véhicules avait des difficultés à rejoindre les studios faute au trafic. Depuis le Claridge où elle séjournait, il y avait quand même 1,5 km à parcourir. L’artiste avait par ailleurs réservé l’ensemble des suites de l’hôtel, pour s’assurer d’une intimité et d’un confort absolus. On le sait, une Diva ça ne veut pas être vue par n’importe qui ni croiser du monde à son étage.

Les difficultés de la chanteuse avec la ponctualité sont devenues légendaires. Il y a quelques jours à Paris, elle est arrivée avec trois heures de retard à une conférence de presse, que bon nombre de journalistes avaient déjà déserté. Elle y est resté moins de 30 minutes. Quand on sait que le disque est en crise, est-il bon de se mettre la presse à dos?

Pour son prochain film, Tennessee, réalisé par Aaron Woodley, Mariah a été mise au courant que le budget de la production lui imposerait de voyager en classe économique plutôt qu’en première classe ou en jet privé. Mimi (pour les intimes) a accepté et aurait alors réservé l’ensemble des sièges de la classe économique de son vol pour voyager en toute tranquilité, selon le Daily Mail. Lors du tournage du clip du récent single Shake It Off, la diva aurait demandé à ce qu’on la porte sur le plateau parce que ses hauts talons -qu’elle ne quitte jamais- la faisaient souffrir et que ses petits pieds étaient en sang.

Mariah Carey dormirait avec une vingtaine d’humidificateurs dans sa chambre pour préserver ses précieuses cordes vocales des variations de températures. La légende veut également que la chanteuse ne parle à personne déjà deux jours avant un concert, préférant communiquer par messages écrits pour économiser sa voix. Une voix qui ne serait plus aussi incroyable que par le passé. Pour certains critiques, la diva a perdu de ses précieux octaves.

Le comportement d’enfant gâté de la chanteuse américaine ne date apparemment pas d’hier. En 1995, elle avait déjà réservé 15 chambres à 25.000 euros la nuit au Baglioni Hotel. Alors qu’elle était encore mariée à Tommy Mottola, l’ancien boss du label Sony, Mariah vivait dans un manoir de 12 chambres avec une salle de bal, un héliport et deux piscines. Elle occupe désormais un appartement new-yorkais de plus de 1.000 m² sur trois étages.