fbpx

Michal: Son Interview sur Influence

Influence : Depuis la fin de votre contrat avec Universal, que devenez-vous?

Michal : Apres une petite réflexion sur la suite de ma carrière je suis remonté sur scène, j’ai fini ma tournée, j’en ai commencé une autre en version acoustique a Paris. Et bizarrement tout le bruit autour de ma séparation avec Universal m’a aidé a remplir mes concerts assez rapidement lol Je continue donc la tournée ( Paris le 30 avril au Gibus Club et au Sentier des Halles du 13 au 17 mai) et je prépare le 3eme album.

Influence : Comment avez-vous appris la fin de votre contrat? Vous vous en doutiez ou pensiez-vous que Universal vous ferait une nouvelle proposition?


J’avoue que c’est déjà devenu inhabituel d’en parler, j’ai tellement tourné la page. Evidemment sur le moment ce n’était pas une bonne nouvelle du tout car j’étais en pleine promo de mon 2eme album, je comptais envoyer en radio un troisième single, en plein tournée en plus. La façon dont les choses ont été faites n’a pas été très élégante, on s’est contenté d’en parler a mon manager, j’aurais aimé avoir une petite discussion avec mon ex patron.

Influence : Je suppose que pour un jeune artiste qui veut vivre de sa passion, cette rupture a été un réel choc, comment l’avez-vous vécu?

Ce n’était pas du tout un choc. Je savais que ça allait arriver, je l’attendais même car le manque de motivation de ma maison disque envers la promotion de l’album n’était pas un secret pour personne. Je pense qu’ils l’assumaient très bien en plus. J’étais triste de ne pas pouvoir encore me battre pour cet album mais très vite j’ai compris que c’était finalement une bonne nouvelle!

Influence : Pensez-vous qu’on vous a donné toutes les chances pour vous imposer dans ce milieu après la Star Academy ou malgré votre médiatisation, ça n’a jamais été évident de vous imposer?

On m’a donné beaucoup de chances, j’en reste reconnaissant. Mais je pense que j’ai été signé pour de mauvaises raisons et il fallait que je me reconstruise et fasse un peu le vide autour de moi pour pouvoir continuer avec passion, motivation et fierté. C’est surtout à moi de savoir m’imposer et cette rupture m’a aidé à le faire.

Influence : Pensez-vous qu’il y a encore une forme de « discrimination » sur les autres chaînes de TV parce que vous êtes un visage de TF1? Un ex- Star Académicien?

J’en ai aucune idée, j’y pense pas vraiment.

Influence : Parlons de votre dernier album: « All Alone With My gueule », par rapport au premier album qu’apportiez-vous de neuf avec cet opus? Cet album vous tenait particulièrement à coeur pourquoi? Vous vous y étiez plus appliqué que pour le précédent?

Mon premier album a été fait en 3 mois et même si j’ai essayé de m’appliquer le plus possible, a l’age de 20 ans je n’étais pas assez fort et disponible en plus pour en faire un album a 100% personnel. J’étais en plus très timide, des fois j’ai l’impression de ne pas être allé au bout des choses et de mes idées. Ce qui n’était pas du tout le cas du deuxième qui reste pour l’instant ma plus belle réussite artistique. Une équipe dont j’ai toujours rêvé, les gens avec les mêmes influences que moi, j’ai commencé en plus a m’assumer de plus en plus autant que compositeur, auteur et arrangeur. Cet album a été une sorte de libération des limites que je me faisais moi- même.

 

 

Influence : L’album semblait pourtant moins commercial avec des titres pas si facilement accessible pour s’imposer dans Top 50? L’échec de cet album est-il dû à une mauvaise exploitation des titres ou était-il déjà condamné par votre maison de disques?

Evidemment je comptais quelque part sur un succès populaire mais je n’étais plus dans l’esprit de m’imposer dans les Hits car je me suis rendu compte que les musiques qui envahissaient les charts étaient de moins en moins bonnes. C’est a ce moment la que mes ambitions ont changé et ça a fait un bien fou a ma tête et a ma créativité.
Je pense que ce disque aurait quand même mérité plus de visibilité mais il était mal parti des le début. Moi et les gens qui travaillaient sur la promo nous n’avions pas la même cible tout simplement.

Influence : Votre maison de disques aurait-elle pu « sauver » votre album en proposant par exemple un éventuel duo avec un(e) artiste, comme ça se fait régulièrement? Avez-vous discuté avec des personnes de la maison de disques pour tenter de solutionner cet échec ou n’y avait-il aucun espoir pour votre album?

Ca me fait rire… Il faut juste savoir que ce disque a réalisé beaucoup de mes espoirs! Et que les 10000 exemplaires qui se sont écoulés ne sont pas si faciles que ça a écouler de nos jours. Ce disque a eu surtout une vie sur scène, il m’a permis de vivre les moments les plus forts en live et surtout montrer aux gens (ceux qui avaient eu un contact avec ce disque) qui j’étais vraiment. Est-ce vraiment un échec? Cet opus, a part la faiblesse des ventes, a eu un rôle très important dans ma carrière. J’essayais de trouver des solutions pour qu’on le sache un peu plus justement mais je pense qu’il était déjà trop tard.

Influence : Quels sont vos projets?

Je continue ma tournée « My gueule en acoustique » a Paris et en province et je rentre en studio pour finir le troisième album.

Influence : Vos fans vont pouvoir vous applaudir au Sentier des halles du 13/05 au 17 mai 2008 pour quelques concerts. A quoi peuvent-ils s’attendre pendant ces concerts?

C’est une reprise des concerts au même endroit qui se sont déroulés au mois de décembre. La version acoustique de cet album rock-electro, c’est assez amusant de redécouvrir les titres tellement dépouillés.

Influence : Allez-vous faire monter sur scène des amis?

Je ne sais pas encore. Au mois de décembre j’ai reçu pas mal d’artistes sur scène. Pour la session du mois de mai je pense faire revenir un artiste formidable, Cerino, pour un duo ou 2. Je vais voir pour la suite.

Influence : Vous qui appréciez l’artiste Mylène Farmer, allez-vous reprendre une chanson de son répertoire pendant cette série de concert?

Pendant mes 2 premières tournées je reprenais souvent sa chanson  » Ainsi soit-je » sur scène. Le titre qui m’a porté beaucoup de chance, qui m’a permis de découvrir votre langue, donc quelque part venir en France, rencontrer l’artiste elle-même. Aujourd’hui j’essaie d’évoluer, trouver d’autres reprises de temps en temps. Donc je ne la chante plus vraiment. Mais je me souviens toujours très bien de ce titre donc au cas il y’a pas de problème…

Influence : Vous êtes d’origine polonais, vous avez découvert le français avec cette chanteuse, qu’est-ce qui vous a touché dans son répertoire vous qui étiez étranger et ne compreniez pas tous les mots?

C’était une artiste complètement étrangère pour moi. Je suis tombé sous le charme de sa voix, des musiques et arrangements de L. Boutonnat. Tout ça sans connaître le visage de l’artiste, encore moins ses clips ou concerts. Donc cette fascination était purement musicale.

 

 

Influence : Vous avez joué soit pendant la tournée Star Academy soit en solo dans différentes salles de concerts, aux tailles différentes, est-ce la même émotion dans une petite salle que dans un Stade par exemple? Peut-on réellement ressentir la même émotion?

Pendant la tournée de la Star Ac j’avais l’impression de vivre les plus beaux moments de ma vie sur scène. Tout ça parce que j’ignorais encore ce que j’allais vivre après. Rien n’est égal a l’émotion qu’on ressent en chantant ses propres chansons même si le public est beaucoup moins nombreux et l’endroit moins impressionnant.

Influence : Qu’est-ce qui vous donne envie de continuer Michal?

Mon besoin de musique est égal au besoin d’amour, de santé, je serais handicapé si on m’enlève cette passion et la possibilité de la cultiver. Ou carrément mort…

Influence : Michal acteur se serait possible? Avez-vous déjà eu des propositions?

J’ai eu pas mal de propositions, des fois elles n’étaient pas bonnes, des fois c’est moi qui n’étais pas bon. J’y pense pas mais pourquoi pas un jour?

Influence : regrettez-vous d’avoir participé à une aventure télévisée telle que la Star Academy?

Non!! J’ai adoré le faire, j’en suis fier et reconnaissant. Même si des fois j’ai l’impression d’avoir commencé tout a l’envers lol Mais c’est récupérable.

Influence : Avez-vous été approché par une autre maison de disques?

Non. Et je ne veux pas que ce soit le cas avant que mon album soit fini. J’aimerais bien collaborer avec les gens mais le jour ou le disque sera fini et on ne pourra plus rien changer!

Influence : Si vous pouvez préparer un prochain album, savez-vous déjà à quoi il ressemblera?

Bien sur que je peux. Il est déjà composé et arrangé. Il sortira un peu sous une autre forme, pas mal de changements mais toujours une fascination pour les années 80, de la new wave, de l’electro léger. Assez sombre en plus… Et très personnel et indépendant.

Influence : Le mot de la fin est pour vous Michal ici sur Influence?

Je vous remercie beaucoup d’avoir eu la patience de lire mes propos, des fois un peu chaotiques! Je vous invite au Sentier des Halles et merci a toute l’équipe de me laisser un peu de place sur votre site. A très bientôt.

Aujourd’hui sur Influence ne ratez pas l’Interview de Michal dès 10h


C’est à partir de 10H00 que vous pourrez découvrir l’interview que Michal a accordé à notre site Influence. Il est ainsi le Parrain de cette nouvelle rubrique qu’il inaugure pour vous. Le chanteur revient sur sa passion pour la musique, ses projets, sa rupture professionnelle. C’est un chanteur qui s’apprête à remonter sur scène au Sentier des Halles,  du 13/05 au 17/05, avec toute son énergie que nous avons rencontré pour vous.

N’hésitez pas à venir lire cette interview exclusive et nous espérons prochainement pouvoir vous annoncer une belle surprise que Michal réserve à nos internautes sur Influence. nous vous tiendrons au courant dans les prochains jours, fans de Michal restez branché sur Influence…