Des News pour Hulk 2

incredible_hulk_norton.jpg

Nous vous en parlions il y a encore quelques semaines, Hulk 2 s’annonce comme un film de super héros très attendu. Exit Eric Bana et bonjour Edward Norton dans le rôle titre mais le casting sera aussi tenu par William Hurt. C’est d’ailleurs une photo officielle de l’acteur qui nous est parvenue et que nous vous affichons en fin d’article. Hurt interprètera le rôle du Général Thaddeus ‘Thunderbolt’ Ross. On apprend également que le trailer du film préparé par Universal montrera le bout de ses images au ShoWest de Las Vegas la semaine prochaine. La société de production fera la présentation jeudi matin à 11h. On devrait très prochainement le retrouver sur la toile internet…

Le film sortira ce 23 juillet dans nos salles et, pour rappel, voici le résumé :

Le scientifique Bruce Banner vit dans l’ombre, toujours amoureux de la belle Betty Ross, et parcourt la planète à la recherche d’un antidote pour guérir le mal dont il est atteint. Les politiciens qui rêvent d’utiliser ses pouvoirs ne le laissent pas tranquille. De retour à la civilisation, notre brillant docteur est poursuivi par l’Abomination, un monstre démoniaque fait d’adrénaline et d’agressivité et dont les pouvoirs concordent avec ceux de Hulk. Une lutte digne des plus grands comics éclate lorsque Banner doit faire appel à Hulk pour sauver New York de la destruction totale. 

hulk_william_hurt.jpg

Publicités

Une possible suite pour Bienvenue chez les Ch’tis

undefined

C’est un véritable succès que le film français Bienvenue chez les Ch’Tis rencontre en France (déjà plus de 5 millions d’netrées !). Le succès est tellement au rendez-vous que ce film pourrait avoir droit à une suite, a confié son réalisateur Dany Boon au quotidien Le Parisien dimanche 2 mars.

L’idée d’une suite a été suggérée par le studio Pathé, qui vu l’accueil réservé au film, se devait de proposer cette idée lucrative. L’acteur et cinéaste s’est montré prudent en indiquant que sans scénario valable cette suite n’existera pas. Dany Boon est bien conscient que si une suite devait se faire, elle serait très attendue au tournant par les médias.

L’intrigue du long-métrage devrait suivre Antoine Bailleul, le personnage campé par Dany Boon, rendant visite à ses amis du Sud de la France. Une idée peut-être un peu trop facile, non? en tout prévisible.

Notons en tout cas que les chiffres sont impressionnants, et le comique aurait tort de se priver et de se gêner. Avec 793 salles au démarrage contre 1078 pour Astérix Aux Jeux Olympiques, le film obtient 558 359 entrées, soit près de 100 000 de plus que la « comédie » de Thomas Langmann. 558 359, c’est aussi le 11ème meilleur départ de tous les temps en France. Pas mal pour l’humouriste français.

Un comparatif d’autant plus impressionnant que le budget de Bienvenue chez les Ch’Tis s’élève à 11 Millions d’euros ; une misère si on doit le comparer à côté de celui d’Astérix et sa troisième aventure cinématographique (78 millions d’euros) qui malgré son armada de stars fait profil bas et doit s’incliner devant la suprématie Ch’tiote. Il faut dire aussi que le scénario d’Astérix est loin d’être à la hauteur du casting et du budget mis à la disposition de ce film. Par contre chez les Ch’tis, le scénario amuse et surtout on s’amuse dans la salle.

Battant record sur record, le film de Dany Boon est estimé pour atteindre les 12 millions de spectateurs. A titre de comparaison, Ratatouille, meilleure audience au box-office français 2007, n’a pas franchi les 8 millions d’entrées.

C’est pourquoi Dany Boon a également évoqué la possibilité d’un remake américain. Il faut penser à tout, rien ne peut être mis sur le côté. C’est à réfléchir.

Bienvenue Chez Les Ch’Tis devient une nouvelle référence en matière de comédie française, réussissant le coup de force de rassembler l’ensemble de la critique avec un maximum de spectateurs.

Surfant sur le succès, le comique français profite enfin d’un engouement médiatique ultra favorable pour mettre en vente les places pour son prochain spectacle. Dany Boon sera à l’Olympia à partir du 18 Novembre 2009.