2,2 millions d’euros pour 1 heure de concert offert à Whitney Houston

art_large_324461Whitney.jpg

La chanteuse et diva américaine Whitney Houston  a chassé ses vieux démons et ses soucis semblent loin derrière elle. L’une des plus belle voix de la chanson va toucher un cachet d’1,7 million de livres Sterling (près de 2.220.000 euros) pour chanter une heure à… un événement de charité. Un tel salaire équivaut à 37.000 euros la minute environ. J’en vois déjà qui rêve d’un tel salaire.

Expliquons quand même que l’initiative vient du milliardaire John Caudwell  qui mettra sa main au portefeuille dans l’espoir d’assurer le succès de son « Caudwell Children’s Legends Ball », une prestigieuse soirée dansante londonienne prévue au mois de mai 2008. L’an dernier, c’est  l’infatigable Tina Turner qui avait assuré l’animation musicale de son événement caritatif (pour quelque 3 millions de livres, selon les bruits de couloir). A titre anecdotique, on notera qu’une table pour 10 personnes au Legends Ball peut être réservée à partir de 10.000 livres (soit 13.000 euros). La table de 10 VIP’s monte à 15.000 livres (19.500 euros).

La chanteuse du hit mondial  » I Will Always Love You  » aurait par ailleurs demandé à être approvisionnée en beurre de cacahuètes, en tartines à la confiture, en snacks M&M’s, en donuts, en jus d’orange sans pulpe et en infusion à la camomille ( pas de caprices insurmontables), selon le Daily Mail. Sa loge devra également être pourvue de deux miroirs, une douzaine d’essuie-mains et de fleurs. La diva aurait également demandé 35 chambres d’hôtel grande classe pour toute son équipe. C’est normal, une artiste de son ampleur ne voyage jamais seule.

Whitney Houston s’était éloignée de l’univers musical, empêtrée dans un divorce difficile et touchant le fond du trou à cause des drogues. Après une longue période de cure, la chanteuse a signé son retour sur les planches en décembre dernier à Kuala Lumpur, en Malaisie. Son concert « de charité » en mai sera semble-t-il sa première apparition live en Grande-Bretagne depuis 1999.

En attendant son nouvel album, vous pouvez retrouver la belle Whitney avec sa dernière compilation, The Ultimate Collection, toujours disponible en commerce, un album SONY BMG:

undefined

Publicités

Le duo Justice sort un second single

 

undefined

Souvenez-vous, il n’y a pas si longtemps, le duo Justice sortait un single  » D.A.N.C.E » issu de leur album à succès « † » ,alors que le groupe semble avoir pris son envol grâce à cet album, justice s’apprête à extraire un second single. Il s’agit du morceau « DVNO« , dont le clip a été dévoilé sur le site officiel du groupe. La première vidéo du duo avait marqué le public, mettant en scène les deux artistes arborant des tee-shirts aux motifs animés. Pour « DVNO », le style psychédélique a été gardé et se décline cette fois-ci sur une succession de logos et emblèmes de marques détournés, pour y faire figurer les paroles du morceau.

Justice aura bientôt une actualité chargée, puisqu’il partira en tournée dans un mois. Les deux Français sillonneront le territoire avec leur « French Tour 2008 ». Ils feront escale à Strasbourg le 18 avril et Bourges le 19. En mai, le duo se produira successivement à Montpellier, Grenoble, Dijon et Nantes. Une date à L’Olympia de Paris est par ailleurs prévue le 18 mai 2008. Avant ce périple, Justice aura peut-être remporté une récompense aux Victoires de la Musique du 8 mars, puisque le duo est nominé dans deux catégories : « Album de musiques électroniques » et « Vidéo-clip de l’année ». Nagui, l’animateur de la soirée, pourrait par ailleurs être remplacé à la présentation de cette cérémonie. Effectivement, l’animateur s’est blessé alors qu’il faisait du ski ce qui ne devrait pas porter de toute façon préjudice ni à la soirée ni au groupe Justice.

La comédie de Dany Boon « Bienvenue chez les Ch’tis » triomphe

Bienvenue.jpg

Alors qu’on se remet à peine de l’insipide film français  » Astérix aux Jeux Olympiques », une nouvelle comédie débarque dans les salles et semble provoquer un réel engouement et de vrais moments de rires. Et qu’est-ce que ça fait du bien de rire. Là où Astérix ne prête que de timides ricanements et des sourires discrets, la comédie de Dany Boon, Bienvenue chez les Ch’tis, est un pure moment de détente, agréable et léger. Un régal.

D’ailleurs la France a réservé à cette comédie un excellent accueil puisque « Bienvenue chez les Ch’tis » a battu le record de fréquentation dans l’Hexagone sur cinq jours, avec 3.586.497 spectateurs depuis sa sortie sur les écrans nationaux mercredi, a-t-on appris lundi auprès de Pathé Distribution et CBO Box Office. 

CBO Box office a précisé que le record était jusqu’ici détenu par « Les Bronzés 3 », qui avait attiré sur cinq jours 3,235 millions de spectateurs (3.406 spectateurs en moyenne par copie contre 4.523 pour le film de Dany Boon). Le record a également été battu à Paris, avec 604.126 entrées en cinq jours, contre 562.355 pour le 3e opus de Star Wars en 2005, et 506.387 pour « Astérix et Obélix: mission Cléopâtre » (Le meilleur film des trois chapitres d’Astrérix), a précisé CBO Box office, en qualifiant le démarrage d' »impressionnant ». Et ce n’est que le début.

En ajoutant la fréquentation la semaine précédente dans le Nord-Pas-de-Calais et la Somme, où le film était sorti une semaine en avance, Les Ch’tis avaient bien droit à cette priorité, la comédie de Dany Boon a enregistré plus de 4 millions d’entrées (4.141.889 entrées), a précisé Pathé. « Je pense que le film ne peut pas faire moins de 12 millions (d’entrées). Maintenant, soyons ambitieux, comme il bat tous les records, pourquoi ne pas viser Titanic, qui a fait 20 millions d’entrées », en ayant « une tenue exceptionnelle » après « un bon démarrage », a déclaré à l’AFP Henri Demoulin, directeur de la distribution Nord chez Pathé.

« Dany a fait un film qui trouve le consensus et qui plaît non seulement dans le Nord, mais dans la France entière (…). Les gens sortent contents, ils en parlent, ils viennent le voir en bande », a-t-il ajouté. C’est en tout cas une comédie qui a le mérite de divertir et de ne pas avoir un budget explosif et tape à l’oeil. Une vraie comédie française qui fait du bien.