[advps-slideshow optset="1"]

Akon-copie-1.jpg

Alors que tout semblait bien se passer pour Akon, voilà que quelques scandales éclaboussent l’artiste au moment où il réédite son récent album “Konvicted“. Pour cette nouvelle édition de l’opus, le chanteur propose deux inédits.

Le premier titre, Sorry, Blame it on Me, sonne comme un mea culpa et fait référence a ses récents dérapages sur scène. Akon avait également créé la polémique en dansant d’une manière jugée obscène avec une adolescente de 14 ans lors d’un concert à Trinidad.

Le second titre est un remix de Mama Africa, en featuring avec Tiken Jah Fakoly.