[advps-slideshow optset="1"]

img512/5273/ratatouilleav2.jpg

Nous avons pu voir hier soir en avant premiere le nouveau Pixar dont on vous parle depuis des mois : “Ratatouille“. Et bien c’est désormais officiel, les créateurs ont placé la barre haute. trés haute. Jamais un tel niveau de perfection n’a été atteint à ce jour en terme d’image pour ce genre de films. C’est tout bonnement spectaculaire. Le rendu visuel est impressionnant à tout niveaux : l’eau (jamais été aussi fluide et naturelle), le poil des rats (une pixelisation qui va faire enrager les concurrents tellement le rendu des détails est soigné), les humains (d’un réalisme foudroyant). 

Plus encore, les décors : les images de la capitale sont de toute beauté. On se croirait dans un film à la Moulin Rouge; Les réalisateurs ont voulu donner l’image d’un Paris de carte postale, haut en couleur, romantique et romanesque. Chapeau bas. On s’y croirait. Au delà de ça, tout y est :  L’humour avec un grand H tout d’abord. On rit à tout bout d’champ. Du regard attendri du rat “Rémy” lorsque le jeune cuisinier doit en finir avec lui, de l’apprentissage du rat au cuisinier, des nombreuses scènes coquasses en cuisine, des inombrables soupirs du rat face à l’incompréhension de ses congénères sur les exemples à suivre en terme de nourriture, de la scène d’ouverture lorsque Rémy fait son “barbec’ improvisé sur un toit”. Un must. 

Bien plus encore, on redécouvre l’art de la cuisine. Suivre Rémy le rat dans ses délires fantasques d’apprenti cuisinier, jouant au mélange des saveurs est un pur bonheur. Les plats se succédent devant nos yeux, nous mettant au passage l’eau à la bouche tellement le soin a été apporté aux dessins pour les rendre criants de vérité. Jamais une telle passion pour la cuisine que celle de ce rat en chef ne vous aura donné l’impression de sentir avec lui tous les parfums et les aromates de ce qu’il hume avec amour pour agrémenter ses recettes. Le petit truc en plus ? Ce monologue grandiose en fin de film de la part du critique gastronome qui ressemblerait à s’y méprendre à une longue verve assassine envers les critiques de cinéma…Une double lecture originale. 

Pour finir, ce film mérite amplement les 4 étoiles des plus grands restaurants du monde. Lorsque Disney Pixar offrent un film sur la gastronomie française, qu’ils font de Paris le décor de fond et qu’en plus ils ont l’audace de le titrer, en français s’il vous plait,  “Ratatouille“, on a de quoi se pavaner d’être français jusqu’au bout des ongles. Ce film fera date. La perfection a été atteinte et le défi est d’ores et déjà lancé pour les prochains films d’animations qui auront du mal à rivaliser avec autant de magie et de réalisme. Laissez vous transporter dans ce délire et ce feu d’artifice de saveurs, c’est du GRAND, TRES GRAND Pixar. 

Ps : les amateurs de films Pixar se délecteront au passage du court métrage “Extra Terrien” à découvrir avant chaque projection : c’est à mourir de rire , une fois encore.