[advps-slideshow optset="1"]

ianz.jpg

La vie des stars n’est pas toujours facile. Un jour, vous êtes contacté pour jouer dans une série qui n’est pas prise au sérieux par les responsables de la chaîne mais vu que le Producteur n’est autre qu’ Aaron Spelling, les portes s’ouvrent même timidement. C’est la que la magie des scénarios liés à des acteurs performants et doués comme Shannen Doherty, Luke Perry ou encore Jason Priestley font le reste et la série devient un véritable phénomène. On vous couvre de cadeaux, on vous ouvre les portes des plus grands palaces mondiaux, vous faites la une de tous les magazines et ce même si dans la série, vous êtes un second rôle. C’était ça la vie de Ian Ziering, le dandy Steve Sanders, un gosse de riche, un peu looser qui se croyait le nombril du monde.

L’acteur a tenu les 10 saisons mais après…plus grand chose. Un mariage qui échoue et qui fait un peu de bruit dans la presse people, un petit téléfilm par ci une petite participation à des retrouvailles avec les anciens potes de B.H 90210 pour fêter les 10 ans de l’épisode “Remise des diplômes” mais à part ça, le néant artistique. Playgirl (l’équivalent du Playboy) n’est jamais en manque d’idées, 10 ans après avoir mis à sa une l’un des acteurs de la série (Brian Austin Green,David Silver, avait accepté en 1997 de poser nu pour le célèbre magazine soft porno), c’est vers Ian Ziering que les têtes pensantes du magazine  se sont tournées en lui proposant quand même la somme de 100.000 dollars. A ce prix là, on comprend que l’acteur s’est dit flatté par la proposition. Mesdames, à l’heure actuelle, il n’a pas encore répondu oui à cette proposition…