Pour tous ceux qui avaient découvert ce blog dans sa première version (a l’époque où il s’intitulait petitplouc), vous savez que ce film est mon coup de coeur. Presque une révélation…le film est cependant critiqué, trop original? pas assez commercial? le réalisateur a tiré un film aux images esthétiques, le récit est certes complexe mais le soin apporté  à ce film est étonnant, un véritable moment d’évasion pour ceux qui auront envie de se donner le temps de pénétrer dans cet univers incroyable. Il est clair que le nouveau film de Darren Aronofsky a partagé son public dans les différents festivals où il a été projeté, il a au moins conquis mon petit coeur critique qui y voit là un des plus grands films de l’année.
Darren Aronofsky est un perfectionniste exigeant. Contrairement à ses deux précédents films, The Fountain est son premier long métrage Hollywoodien ; et, très vite, le réalisateur s’est trouvé confronté aux anicroches d’une telle superproduction. La raison pour laquelle cet opus maudit a mis un temps fou à sortir est représentative de cet état d’esprit : le résultat est jugé trop bizarre pour être accessible alors que, paradoxalement, c’est la marque de fabrique du cinéaste qui ne vise aucune forme de consensus. Je tiens à rassurer les plus inquiets: The Fountain n’est pas un blockbuster mais un film indépendant cérébral, unique et superbe qui tourne autour d’une légende Maya selon laquelle les âmes des morts se retrouvent à "Xibalba" pour renaître.

En attendant sa sortie toujours prévue pour le 27 Décembre prochain, je tenais à vous montrer quelques photos supplémentaires de ce film.

 

%d blogueurs aiment cette page :