[advps-slideshow optset="1"]

A 27 ans, Clarisse Mây, fait partie de ces belles et nouvelles rencontres musicales, elle a accepté de se présenter sur Influence et de nous parler de son EP, Panache.

Depuis le 22 juin tu as sorti un second EP, Panache,  raconte nous un peu sa création et le choix du titre?
Ce 2ème EP, « Panache », a mis pas mal de temps à éclore. j’avais besoin de prendre du recul pour peaufiner ma direction artistique. J’ai pas mal exploré, testé de nouvelles choses, jusqu’à m’approcher de sons qui me ressemblent vraiment.  « Panache » caractérise l’envie de faire les choses avec fougue, avec passion, comme si elles étaient vitales. Musicalement, c’est le titre qui représente le mieux ce que je suis en ce moment. Il y a un côté à la fois très frais, pop avec une pointe de mélancolie. C’est une ôde à la jeunesse et à l’insouciance.
Tu as toujours voulu devenir chanteuse ou l’idée à grandit petit à petit?

Au fond de moi, j’ai toujours voulu. J’ai mis du temps à oser et à me dire que c’était possible. J’ai étudié le piano classique pendant de nombreuses années j’avais peur qu’on ne me prenne pas au sérieux si je disais que je voulais chanter. Je travaillais ma voix discrètement, en m’accompagnant au piano. L’envie a grandi au fur et à mesure des années, et j’ai eu le déclic lors d’un long séjour en Australie. Loin de mon pays, je me sentais libérée de tout jugement et j’ai commencé à faire des petites scènes. Cela a été un vrai déclic, j’ai senti le public avec moi et cela m’a encouragé à aller plus loin. Quand je suis rentrée en France, j’ai commencé à composer mes chansons. J’ai aussi été sollicitée pour participer à la Nouvelle Star. J’ai été très touchée des retours sur ma prestation. J’ai donc décidé de me lancer avec un 1er EP en 2015.

C’est ton 2ème EP,  est-ce que un album complet est en préparation?

Pour l’instant, je n’y ai pas encore réfléchi. J’ai auto-produit mes 2 EP et j’aimerais trouver des partenaires avant de me lancer dans un album. Car c’est un investissement important et j’ai pas envie de faire les choses à moitié ! J’ai des nouvelles chansons en préparation en tout cas, j’aimerais beaucoup m’atteler à  l’album en 2019 !

Tu chantes aussi bien en anglais qu’en français,  pourquoi cette envie de mélanger les deux langues?
Je trouve ça cool de ne pas se mettre de limite dans la création. J’ai beaucoup chanté en anglais, le français c’est nouveau pour moi. Ca fait un moment que j’avais envie mais j’ai mis du temps à trouver un auteur vraiment en phase avec le mood de cet EP. Aujourd’hui je suis super fière de défendre ses textes qui évoquent mon état d’esprit du moment et qui collent super bien avec le flow de la composition. Je voulais quand même conservé l’anglais qui fait plus partie de mes influences.
La liberté est un thème important pour toi? C’est ce thème que tu abordes sur le single, Beach Cruiser, une quête pour trouver cette liberté?

La liberté est une valeur importante pour moi, j’ai pris conscience qu’un chemin tout tracé pouvait être remis en question du jour au lendemain. C’est important de ne pas se sentir bloqué dans une situation par peur de l’inconnu. Dans Beach Cruiser, c’est cette prise de conscience qui est exprimé, ce besoin d’affirmation, de lâcher prise et de recul par rapport à une sorte de carcan qu’on se crée souvent tout seul. C’est cool de pouvoir se dire que rien n’est fixé et que tout est toujours possible, que rien nous empêche de tout quitter du jour au lendemain.


Tu as remporté le concours, Mon premier Grand Studio RTL, qu’as tu ressenti en gagnant ce prix?

On a été 3 lauréats choisis par un jury de professionnels, parrainé par Nolwenn Leroy. Je me suis sentie super privilégiée d’avoir été sélectionnée parmi 300 candidats ! C’est super touchant forcément ! J’ai été ravie de chanter sur la scène mythique du Grand Studio et d’être diffusée sur RTL, c’est vraiment une chance.


Quels sont tes projets ?
Je vais déjà prendre quelques vacances ! Le mois de juin a été super intense entre la sortie de mon EP, le clip de « Beach Cruiser » et les concerts ! A la rentrée, je vais mettre en place une campagne de crowdfunding pour réaliser mon prochain clip sur le titre phare de l’EP « Panache ». Jusqu’ici, j’ai tout produit toute seule, mes 2 EP, les clips… Aujourd’hui, je pense que c’est le bon moment pour faire appel à des contributeurs ! Pour ce clip, j’ai vraiment envie de voir les choses en grand ! J’aimerais pourquoi pas jouer un côté un peu décalé pour contrecarrer avec le style plutôt « ballade » du titre. Le rêve, ça serait de le tourner en Californie !!
Qu aurais tu envie de dire aux gens pour qu’ils découvrent ton EP,  Panache?
Cet EP est idéal pour accompagner vos moments de détente, il est vraiment solaire ! Je pense que cet EP est accessible au grand public et qu’il peut parler à tout le monde ! Il y a aussi pas mal de références aux années 80 et 90, notamment dans le titre Cathodique. Le meilleur moyen d’en profiter c’est de l’écouter au calme, détendu, au coucher du soleil, en sirotant un petit cocktail !
Une artiste qu’on suivra sur Influence.
WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com