Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Influence Le Site

Influence Le Site

Retrouvez sur notre site toute l'actualité musicale en France et dans le monde, mais aussi cinématographique et télévisuelle. Influence Le Site c'est des news, des interviews, des concours, des clips, des bandes annonces...


Les Rencontres d'Influence: Atena: "La nature est ma source d'inspiration première et c'est aussi mon essence pour survivre dans toute cette grisaille, ce béton qui m'oppresse.".

Publié par David sur 9 Octobre 2017, 16:57pm

Catégories : #News Music

Photo: Antony Bellicourt.

 

Atena est une artiste qui a un vrai univers musical et esthétique. La jeune femme s'est fait connaître avec son premier single, Cannonball.

 

A l'occasion de la sortie de son nouveau titre, Forest, Influence est parti à la rencontre de cette artiste.

 

Nos lecteurs et lectrices vous découvrent, pouvez-vous nous parler un peu de votre parcours?

Bonjour, merci beaucoup de m'accorder cette interview !

La musique a toujours été une vocation depuis mon plus jeune âge et j'ai commencé très tôt à monter sur scène. A 10 ans déjà je me suis retrouvée seule sur une scène devant une foule d'adultes médusés de voir une si jeune fille chanter devant eux. Pour la première fois de ma vie je me suis sentie à ma place. Du coup je ne me suis plus arrêtée ! J'ai pris des cours de chant, j'ai enchaîné les concours, ce qui m'a permis de jouer dans ma première comédie musicale à l'âge de 14 ans. Puis j'ai monté un groupe de rock dans lequel j'étais la chanteuse, "Feathers" avec lequel j'ai traversé la France. On a joué dans beaucoup de festivals, fait quelques premières parties comme Empyr ou John Mayall et on a sorti deux E.P. 5 titres avant de se séparer en 2012. Depuis, je tente de mener ma carrière en solo.

 

Photo: Adrien Lardoux

 

Comment est née Atena? Pourquoi ce pseudo?

En fait, j'ai longtemps cherché un pseudo qui me correspondrait vraiment... J'ai d'ailleurs changé plusieurs fois avant de m'appeler Atena ! J'ai choisi ce pseudo pour plusieurs raisons. Déjà je voulais un nom simple à prononcer et facile à retenir pour n'importe qui. Ensuite Athéna est la déesse grecque de la justice, de la sagesse et des artistes entre autres. J'ai toujours eu envie de faire de la musique par passion mais aussi pour me battre contre les injustices, et pour contribuer à un monde plus juste et plus respectueux de la nature, de l'environnement et de l'humain. Je pense que les artistes sont les plus à même de changer les choses car ils ont un impact considérable sur les gens. Et quelle plus belle manière existe t'il de faire passer des messages qu'en musique ? Pour finir, il faut dire aussi que je suis fan des chevaliers du Zodiaque... Donc Atena s'est imposé à moi naturellement, pour toutes ces raisons.

 

 

Influence a parlé de votre single, Cannonball, comment est née cette chanson?

Cette chanson a été composée par David Revel avec qui je travaille depuis de nombreuses années et qui est un artiste très talentueux. Je tenais absolument à ce qu'on fasse cet album ensemble, il a donc fait la musique et je me suis occupée des textes. Cannonball est une sorte d'exorcisme de mes années scolaires, qui ont été les pires de ma vie car j'ai été harcelée par mes camarades de la maternelle jusqu'au lycée. Une période de ma vie très difficile que j'ai eu besoin de coucher sur papier comme pour enfin tirer un trait sur ces années de souffrance morale intense. Même si au final elles ont contribué à me rendre plus forte et à faire de moi ce que je suis.

 

 

Un album est-il en préparation et peux-tu nous en dire plus?

Oui l'album est en préparation ! Ça fait très longtemps que je bosse dessus mais étant une éternelle perfectionniste, j'ai beaucoup de mal à m'arrêter de faire des retouches par ci par là et à me décider sur les chansons finales qui y figureront. J'ai un gros manque de confiance en moi, du coup il arrive souvent que lorsque tout semble fini, je déchire tout et je recommence. Il va bien falloir que je tranche un jour je le sais bien ! Mais c'est difficile d'être objectif sur son propre travail.

Photo: Adrien Lardoux

 

Tu as fais plusieurs concerts, le contact avec le public comment se passe-t-il?

C'est juste magique ! Le contact avec les gens c'est vraiment l'aspect que je préfère dans ce métier. J'ai besoin de ce contact. La scène c'est le seul endroit sur cette Terre où je me sens à ma place et où j'ai l'impression d'être vivante, d'avoir une utilité... C'est le public qui fait l'artiste... L'art ne peut exister s'il n'y a personne pour le contempler et l'apprécier. Donc quand les gens viennent vous voir et vous disent avoir ressenti beaucoup d'émotions en vous entendant chanter, c'est le sentiment le plus gratifiant qui soit. Dans ces cas là j'ai l'impression d'avoir gagné ma journée et je rentre à la maison avec un sentiment de plénitude, de devoir accompli. Même si ça me fait toujours bizarre de recevoir parfois autant d'amour de la part des gens, alors que je ne suis pas connue ! C'est d'autant plus beau et plus touchant.

 

 

Tu défends un nouveau titre, Forest, je crois que le thème que tu abordes dans cette chanson est important pour toi?

Oui effectivement ! La nature est ma source d'inspiration première et c'est aussi mon essence pour survivre dans toute cette grisaille, ce béton qui m'oppresse. J'ai besoin d'être au vert pour être bien, d'être en plein coeur du vivant. Je vais souvent me ressourcer dans la forêt quand ça va mal. Elle m'apaise et me redonne de l'énergie. J'avais envie de lui dédier cette chanson pour la remercier du bien qu'elle me fait et lui déclarer tout mon amour !

 

 

Tes clips sont très esthétiques est-ce que c'est toi qui décide du scénario ou tu laisses ça à d'autres?

Merci beaucoup ! Je trouve que l'esthétique est tout aussi important que le son, voire plus ! C'est une belle illustration de la musique et parfois ça peut faire la différence, alors même si je n'ai que de maigres moyens et que je ne suis pas une professionnelle du visuel, je m'arrange toujours pour essayer de faire quelque chose de beau avec les moyens du bord. Jusqu'à présent j'ai été la seule à décider des scénarios de mes clips, car en tant que passionnée j'adore pouvoir toucher un peu à tout et pouvoir créer de A à Z. Mais je ne suis pas du tout fermée à la collaboration, bien au contraire ce serait très enrichissant.

 

 

Si tu pouvais collaborer avec un(e) autre artiste avec qui aimerais-tu travailler?

Un artiste français ce serait Benoit Poher des Kyo. J'adore sa plume, il écrit merveilleusement bien et ce serait un rêve pour moi d'avoir un jour une chanson écrite par lui. Sinon, à l'international ce serait Lauri Ylönen, le chanteur du groupe The Rasmus. Il est Finlandais et si je devais confier la composition et la réalisation de mon prochain album à quelqu'un, ce serait lui sans hésiter.

Photo: Adrien Lardoux

 

On est à une époque où on sort beaucoup d'albums de reprises, serais-tu tenté par ce genre d'album?

Non pas du tout. Il y a énormément de belles chansons qui ont été faites mais personnellement la plus part du temps je les préfère dans leur jus. Et moi ce qui me plait le plus c'est la création ! Je serais extrêmement frustrée de devoir faire un album de reprises. Une chanson encore à la rigueur pourquoi pas, mais pas un album entier. Je fais pas mal de cover sur Youtube mais c'est surtout pour me donner de la visibilité car c'est très en vogue en ce moment d'une part et c'est plus facile d'accrocher les gens avec quelque chose qu'ils connaissent déjà. Donc je suis un peu le mouvement dans l'espoir que les gens qui aimeront ma voix auront envie de découvrir ma propre musique.

 

 

Les télé-crochets comme The Voice, la Nouvelle Star, sont à la mode, tu aimerais participer à ce genre d'émission?

Encore une fois non pas du tout, j'ai ce genre d'émissions en horreur. On me sollicite souvent pour que j'y participe mais j'ai déjà tenté Nouvelle Star quand j'avais 17 ans et j'ai été dégoûtée par cette expérience. Pour moi c'est de la télé, pas de la musique. Je pense que ces émissions servent davantage à faire briller les célébrités qui les animent et que rares sont ceux qui tirent leur épingle du jeu en y participant. Pour moi ce sont des émissions profiteuses d'artistes qui pressent le jus le plus qu'ils peuvent avant de les jeter au composte. Si je dois réussir je veux que ce soit uniquement grâce à mon travail , même si je sais que ce sera beaucoup plus difficile !


 

Quels sont tes projets?

Dans un premier temps, réussir à boucler et sortir mon premier album... Et puis faire mon maximum pour me faire enfin une place :) Je vais surtout me servir de youtube pour ça, car je pense que c'est le meilleur moyen actuel d'atteindre les gens. Je compte beaucoup sur leur soutien pour réussir.

 

 

Il n'y a presque plus d'émissions de variétés, tu penses que c'est encore plus difficile pour les artistes de se faire connaître ?

Oui c'est sur ! Je pense que c'est beaucoup plus difficile maintenant pour un artiste de se faire connaitre que dans les années 90 par exemple. Ce qui est très paradoxal c'est qu'internet a ouvert de nombreuses portes et a permis à de nombreux artistes de pouvoir se faire connaitre. On peut maintenant avoir accès à tout, tout de suite et sans bouger de chez soi. Mais c'est aussi ce qui a précipité la crise du disque et ce qui a fait qu'il y a aujourd'hui une concurrence incroyable. Les maisons de disque ne produisent plus beaucoup de nouveaux artistes, alors il faut se débrouiller par ses propres moyens, tout faire soi même et on se retrouve noyé dans la masse. Mais au moins le point positif c'est qu'on est tous sur un même pied d'égalité et que c'est le public qui choisit ses artistes.

Photo: Antony Bellicourt

 

Internet est quand même une belle vitrine, avec plusieurs webzines qui font découvrir les nouveaux talents dont Influence, je suppose que c'est important pour un artiste de pouvoir compter sur cet outil là?

Oui c'est indéniable. Avant c'était très compliqué de faire connaitre sa musique, d'être interviewé si on ne passait pas à la télé ou à la radio. Maintenant grâce à internet, aux webzines et webradios, n'importe quel artiste a la possibilité d'être diffusé et d'être écouté. Et ça, c'est une chance immense qui peut vraiment faire la différence.

 

 

Atena, je te laisse terminer cette interview, et merci de t'être prêtée à nos questions.

Merci Influence pour votre soutien !

N'hésitez pas à me soutenir et me rejoindre sur youtube : https://www.youtube.com/atenamusic

 

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents