Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Influence Le Site

Influence Le Site

Retrouvez sur notre site toute l'actualité musicale en France et dans le monde, mais aussi cinématographique et télévisuelle. Influence Le Site c'est des news, des interviews, des concours, des clips, des bandes annonces...


Les Rencontres d'Influence: Benoît Anton: " Actuellement, j'ai environ 20 titres quasiment finalisés au niveau des musiques et des textes, il ne reste plus qu'à les arranger en studio.".

Publié par David sur 13 Mars 2017, 17:13pm

L’image contient peut-être : 1 personne, gros plan

Photo: Franck Glenisson

Nous avions été séduits par Benoît Anton et ses premiers singles, Photoshoot, Tatoué, La Nuit Je Vis.

 

Après la sortie de son album, Dans mes Veines, Benoît continue de nous enthousiasmer avec son nouveau single, Love The Night.

 

Influence l'a rencontré pour une interview en toute simplicité.

 

On te retrouve avec un nouveau single, Love The Night, comment est né ce single?

Love The Night est né en octobre dernier lorsque j'ai appris que le comité de l'Eurovision recherchait des artistes et des chansons pour la sélection 2017. J'étais en pleine phase d'écriture pour mon prochain album ce qui fait que j'avais déjà une bonne dynamique de travail. J'ai commencé par composer différentes mélodies, je souhaitais une mélodie joyeuse, rythmée, positive, bref, une musique qui donne envie de bouger. Je me suis retrouvé au final face à trois mélodies pour le titre. Le choix s'est assez vite porté sur la mélodie que vous connaissez aujourd'hui. Ensuite j'ai travaillé le texte. Je ne savais pas encore le sujet de la chanson, la seule chose que je souhaitais, c'était un texte positif, avec des couplets en français et des refrains en anglais (plus en adéquation avec l'esprit de l'Eurovision). Le thème de la rencontre amoureuse sur des quais parisiens s'est rapidement imposé comme une évidence pour moi. J'ai ensuite fait appel à mon ami compositeur Alexandre D'Arpa pour m'aider à améliorer la structure du morceau et l'agrémenter de jolis accords, ce qui a donné toute sa dimension au titre notamment dans le refrain. Enfin, j'ai travaillé sur l'arrangement avec Fizz Music qui a tout de suite compris mon univers musical et la direction que je souhaitais pour ce titre, à savoir un esprit pop plus organique que sur mes précédents morceaux. Le résultat est un savant mélange de pop, d'électro rythmé par de guitares entêtantes. Malheureusement le titre n'a pas été retenu pour le concours de l'Eurovision, mais comme j'avais de bons retours auprès de proches et de certains professionnels dans le milieu de la musique, j'ai décidé de le faire découvrir au public.

Pourquoi ce choix de single et pas un autre?

C'est un pur hasard, je n'avais pas prévu de sortir un single tout de suite. A vrai dire, je comptais sortir un nouveau single en septembre 2017 et continuer la promotion de mon premier EP "Dans Mes Veines" sur le premier semestre 2017. C'est le concours de l'Eurovision qui a fait que je suis retourné en studio plus rapidement que prévu. Et comme mes fans étaient impatient de découvrir un nouveau morceau, j'ai donc décidé de le rendre publique. Ce n'est donc pas forcément un choix mais plus un hasard et un concours de circonstance.

 

BannièreEP

Un album est-il en préparation?

Oui je prépare actuellement un nouvel album, j'écris de nouvelles chansons depuis environ 1 an, c'est long, mais je préfère prendre mon temps et ne délivrer que les morceaux qui me sembleront les meilleurs. Actuellement, j'ai environ 20 titres quasiment finalisés au niveau des musiques et des textes, il ne reste plus qu'à les arranger en studio. Certains morceaux seront en collaboration avec Alexandre D'Arpa et peut être que d'autres collaborations verrons le jour plus tard, je l'espère, mais cela ne dépends pas que de moi. Je précise également que je souhaite également écrire pour d'autres artistes. Pour revenir à l'album, il ne sera pas disponible avant fin 2017, voire début 2018, mais n'ayez crainte, je saurais vous faire patienter d'ici là.

Penses-tu à la scène?

Oui bien sûr, j'ai déjà eu l'occasion de faire trois scènes avec l'album "Dans Mes Veines". Deux à Paris lors de scène ouverte où j'ai pu revisiter mes morceaux en guitare/voix et une autre à Sin Le Noble en octobre dernier où j'ai pu faire la rencontre de mes fans et interpréter mes trois singles. Il est vrai qu'en ce moment je suis pas mal occupé sur l'écriture de nouveaux titres, mais dès que j'ai un moment, je retourne en studio de répétition avec mes musiciens pour continuer le travail déjà amorcé il y a quelques mois.

Quel est le rapport entre toi et tes fans?

Je dirais que je suis, tout du moins, j'essaye d'être proche de mes fans. Je suis très présent sur les réseaux sociaux et dès que je peux, je réponds à leurs demandes, leurs questions, je retweet également pas mal de leurs posts. C'est très agréable, très encourageant de connaitre leurs avis sur ma musique, de me sentir soutenu de par leurs petits messages adorables. J'ai beaucoup de chance car j'ai des fans qui sont à la fois très présents mais très respectueux également de ma vie privée. Je n'oublie pas que si je peux faire de la musique, c'est grâce à eux. Il y en a même certains qui m'aident dans ma carrière et qui font presque office d'attaché de presse, c'est assez drôle.

 

Photo: Franck Glenisson

Le manque d'émissions de variétés à la télévision est-ce un gros problème pour la promotion d'un artiste?

Effectivement, c'est un gros problème pour la promotion d'artistes et j'irais même plus loin en disant qu'il manque des émissions de variétés pour faire découvrir de jeunes artistes. Bien sûr, vous allez me dire qu'il y a The Voice, mais dans cette émission, on ne fait pas découvrir un artiste, mais un physique, une voix mais en aucun cas ses chansons. C'est, pour moi, cela que l'on devrait essayer de développer à la TV, une émission où de nouveaux artistes viendraient présenter leurs propres chansons et pas celles d'un autre artiste.

L'industrie du disque est en crise, qu'en penses-tu?

Effectivement le secteur ne se porte pas très bien et il est de plus en plus difficile de signer dans un label ou une major. Heureusement pour les artistes non signés comme moi, nous avons internet pour faire notre propre promo, c'est pas facile, mais c'est quand même un bon moyen pour faire découvrir sa musique.

Si tu avais un conseil à donner à un jeune lecteur qui souhaite se lancer dans le métier que dirais-tu?

Je lui dirais qu'il faut faire ce métier par passion, le chemin pour arriver à se faire connaître et surtout vivre de la musique est très long. Tant que l'on fait de la musique par passion, tout va bien. Je dirais également qu'il est important d'avoir un autre métier à côté de la musique, c'est plus prudent et cela permet également de financer ses chansons car la moindre location de studio ou autre est chère dans ce métier.

The Voice sera bientôt de retour c'est une émission que tu apprécies ou pas du tout?

C'est une émission que j'apprécie beaucoup, même si j'avoue que depuis deux ans, je m'en suis un peu lassé. Lassé de constater que la plupart des talents ont déjà un pied dans le métier et ne sont pas forcément totalement inconnus dans les milieux parisiens. Après il y a des exceptions et certains candidats ont réellement été repéré sur internet et c'est selon moi la bon côté de l'émission et lors des castings, ils devraient se concentrer plus sur cela.

Avec quel(s) artistes(s) aimerais-tu travailler si tu en avais la possibilité?

Il y a 5 artistes qui me touchent beaucoup dans leur musique ou leur sensibilité avec qui j'aimerais beaucoup collaborer. Il s'agit de Zazie, Mika, Emmanuel Moire, Alain Chamfort ou encore Etienne Daho. Ce sont des artistes qui m'inspirent beaucoup et je serais ravi d'écrire avec eux de nouvelles chansons. Malheureusement la plupart des artistes plus médiatisés sont souvent trop sollicités ce qui fait qu'ils ne répondent que très rarement à mes sollicitations. Etienne Daho est le seul à m'avoir répondu concernant une chanson que j'avais écrite et dont je souhaitai avoir son avis. J'ai envoyé une chanson au manager et au parolier de Emmanuel Moire, message resté sans réponse malheureusement. 

M. Pokora a repris Claude François avec succès, pourrais-tu toi aussi reprendre les chansons d'un artiste et si oui tu irais vers le répertoire de qui?

Je pourrais effectivement le faire, l’exercice de style serait même très intéressant et enrichissant je pense. Si je devais reprendre le répertoire d'un artiste, je choisirai peut être Etienne Daho car il a marqué tout une époque que j'adore qui est la new wave, les années 80 et il y a suffisamment de superbes chansons dans son répertoire pour réaliser un album de reprise. Je pense sérieusement à faire une reprise pour mon futur album.

Aurais-tu un scoop pour nos lecteurs? (une info que personne ne saurait encore pour le moment).

Comme je disais tout à l'heure, j'ai écrit pas mal de nouvelles chansons pour l'album. Je pense que dans les prochains mois, je vais essayer de poster de temps en temps des videos sur youtube en formation guitare/voix ou piano/voix pour faire découvrir quelques unes de ces nouvelles chansons et avoir ainsi l'avis du public. Ça me permettra de choisir au mieux les chansons qui seront présentes sur l'album.

 

Photo: Franck Glenisson

Influence te laisse conclure cette interview: 

Je souhaite tout d'abord remercier Influence qui me suit et me soutient depuis maintenant deux ans, qui à chaque sortie de nouveau titre est présent pour moi. Ensuite mes pensées vont tout naturellement à mes fans qui m'aident à grandir dans la musique. Grâce à eux, je m'attache à être toujours plus exigeant à la sortie d'une nouvelle chanson et à donner le meilleur de moi même. Je suis très fier d'avoir des fans bienveillants, dotés d'ondes positives qui me poussent à continuer toujours plus loin ! Pour les autres lecteurs qui ne me connaissent pas encore, n'hésitez pas à nous rejoindre sur notre chemin musical et partager de bons moments de convivialité, vous ne serez pas déçu, il y a une bonne ambiance sur les réseaux sociaux.

Photo: Franck Glenisson

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents