Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Influence Le Site

Influence Le Site

Toute l'actu musicale, cinématographique et télévisuelle. Des infos, des concours, des interviews...


Les rencontres d'Influence: Virgil Stuart, un artiste! une découverte!

Publié par David sur 23 Octobre 2016, 12:50pm

 

Virgil Stuart, est une jolie rencontre musicale, autodidacte et plein d'humour, l'artiste a réalisé son premier EP, And 1.

 

Son univers musical est de la variété/pop en français.

 

Influence est parti à sa rencontre.

 

I. Parle-nous un peu de toi, de ton parcours?
Je m'appelle Virgil Stuart. Je suis un être humain de sexe
masculin.
Je mesure 1m82 pour 74 kilos (ça dépend des jours et de l'heure
des pesées évidemment!)
J'adore bricoler, écouter le vent dans les arbres et regarder les
étoiles le soir… parce que la journée on les voit moins bien.
J'ai très jeune fantasmé sur le métier de chanteur.
La musique a plus ou moins toujours été en moi et fait partie de
mon quotidien.
Au collège sont nées mes premières chansons et je faisais du
BeatBox et du Djembé partout et tout le temps, pour le plus
grand plaisir de ma maman qui me demandait sans cesse
d'arrêter de "taper"… Bref j'étais un incompris!
Au lycée j'écrivais des poèmes et je modifiais les paroles de
chansons connues pour des occasions particulières comme les
anniversaires…
Après… Un permis B, un bac éco, des études de commerce et une
première expérience professionnelle qui m'aura définitivement
fait prendre conscience que je n'étais pas à ma place et qu'il
fallait que j'écoute cette petite voix qui me susurrait de créer des
chansons et de monter sur scène.

 


I. Comment t'es venu cette envie de faire de la musique un métier à part
entière?

L'appel du rythme et des mélodies que j'avais dans la tête!
La sensation que je ressens à chaque fois que je pose mes doigts
sur un piano ou que je me cale avec une guitare.
Y'a comme une bulle qui se forme dans ma tête et je laisse mon
ressenti se retranscrire en musique.
J'ai choisi de m'y consacrer pleinement car je pense que cela en
vaut la peine et que le meilleur moyen de rater quelque chose,
c'est de le faire à moitié.
J'ai envie de laisser une trace de cette créativité que j'ai en moi.
Je veux partager, émouvoir, faire claquer les doigts, taper les
mains! Que mes mélodies trottent dans les esprits et que l'on
me fredonne sous la douche !

 


I. Les 6 titres parlent d'amour, c'est ton thème de prédilection?
2 titres et demi seulement !
"Si Tu Restes" et "T'as Voulu Changer" sont bien des situations
amoureuses.
En revanche, "Comme Un Ange" est une métaphore. On peut
penser que je parle d'une personne, mais en réalité je parle de
ma relation avec la musique que je crée, avec ma musique.
"Sors" évoque l'impuissance que l'on peut ressent face à
quelqu'un que l'on veut aider, mais qui doit avant tout s'aider lui même.
"Ce Que Je Dois Être", c'est mon histoire. Celle d'un jeune homme
qui a le sentiment d'être exactement là où il devrait être, à faire
exactement ce pour quoi il est fait. C'est-à-dire faire des blagues
derrière un micro, entrecoupées de quelques chansons…!
Et "Papa"… je dirais que le titre résume assez bien le morceau !

 


I. Quelles sont tes influences musicales?
Musicalement je suis assez éclectique.
Plus jeune j'ai BEAUCOUP écouté de Stevie Wonder, Luther
Vandross, Lionel Richie, Michael Jackson, Elton John, Mariah
Carey, Boyz II Men…
En plus récent on a du Daniel Lévi, Ben l'Oncle Soul, Justin
Timberlake, Ed Sheehan, Robin Thicke, Raul Midòn, Gavin
DeGraw, James Morrison, Bill Douglas, Ludovico Einaudi…
En féminin, J'ADORE Beyoncé, Lauren Hill, India Arie, Norah
Jones, Lucie Silvas. Amen Bent et Camélia Jordana pour les
françaises !
Et puis mention spéciale au trio Goldman-Bruel-Cabrel à qui je
dois l'envie de devenir auteur, compositeur, chanteur et le plaisir
d'écrire en français.
On me dit souvent que mes pianos-voix font penser à Bruel, mes
titres à la guitare rappellent un peu DePalmas et le tout avec des
teintes musicales à la Keziah Jones.

 


I. Tu as un physique agréable, tu aurais envie de faire de la Tv ou du
cinéma?

C'est gentil. On se voit plus souvent moins beau qu'on ne l'est en
réalité, et pas seulement physiquement.
On focalise sur nos défauts, mais ces défauts sont nos différences
et font que chacun d'entre nous est unique.
J'ai bien conscience que la présentation et l'emballage puissent
compter, mais j'accorde plus d'importance à ce qui se trouve à
l'intérieur…
Alors si je devais faire de la téloche ou du cinoche, j'aimerais
pouvoir laisser derrière moi ce petit quelque chose qui fait que je
suis moi !

Rigoler et ne pas se prendre au sérieux. Le charme avant la
beauté !

 


I. Le monde a été frappé par différents attentats, que ressens-tu face à
ces drames?

J'ai arrêté de regarder les informations régulièrement il y a
quelques années car elles sont trop souvent anxiogènes et
inutiles.
Je me dis aussi qu'à moins de vivre totalement reclus, si quelque
chose d'important arrive, on fini forcément par être au courant.
Avec les réseaux sociaux ça circule très vite.
Charlie Hebdo, le Bataclan, la Promenade des Anglais… ça soulève
le coeur c'est horrible évidemment. Ça donne plutôt envie de
vivre à la campagne et faire des feux de cheminée !
Ça nous touche de près mais finalement, de telles atrocités ont
lieu tous les jours un peu partout dans le monde.
En France, nous sommes pour l'instant plus ou moins à l'abri, et
mis à part Charlie Hebdo, c'est encore une question d'être au
mauvais endroit au mauvais moment.
Les personnes qui commettent de tels atrocités sont
impardonnables. Mais ces pauvres gens se sont perdus en route
malheureusement.
Je pense surtout qu'il faut aller de l'avant, investir le temps et
l'argent nécessaire à réduire les inégalités, donner une chance, de
l'espoir et une raison d'exister, pour que personne ne se sente
laissé pour compte, et que chaque français, peu importe sa
couleur de peau ou sa religion se sente considéré, concerné et
faisant partie d'un tout qu'il aura envie de préserver.

Je pense que l'on devrait cesser de faire la guerre à l'autre bout
du monde contre des pays qui ne nous ont rien fait. Car les
frappes françaises à l'étranger tuent aussi des innocents. On
récolte ce que l'on sème.
Je pense que nous devrions semer plus d'amour, plus de
tolérance, plus d'égalité, mieux répartir les richesses, tout en
prônant la méritocratie !
Soyons la société dont nous rêvons, faisons la guerre par
l'exemple…
Voili voilou ! ;)

 


I. Si tu pouvais faire un duo avec qui aimerais-tu "marier" ta voix?
Un piano voix avec Daniel Lévi.
Un morceau Soul/Groove avec Amel Bent.

 


I. Quand pourrons-nous découvrir un album complet? travailles-tu déjà
sur un tel projet?

C'est au programme oui !
J'y travaille plus ou moins au quotidien finalement. J'écris, je
compose, je pratique, je progresse, j'évolue.
Mais je pense que je vais sortir un autre EP avant.
Peut-être que les chansons qui naissent aujourd'hui se
retrouveront plus tard sur l'Album.
En tous cas je ne suis pas inquiet de la panne d'inspiration. C'est
plutôt l'inverse à vrai dire… je veille ces derniers temps à ne pas
me disperser et déjà faire connaitre ce 1er EP !

 


I. Si cet album voit le jour (et je te le souhaite) comment aurais-tu envie
qu'il soit?

Je voudrais que mon 1er Album complet soit plus abouti et
surtout qu'il soit attendu !
J'aimerais un ou plusieurs titres chantés en duo.

Je vois des choeurs.
Je vois des violons.
Je vois une rythmique plus marquée, plus entraînante.
J'ai envie de glisser un morceau vraiment dansant, avec un bon
beat qui emballe naturellement et donne envie de bouger !

 


I. Tes chansons sont biographiques?
La plupart du temps oui. Sur les 6 titres de And 1, il n'y a que le
triangle amoureux dans "Si Tu Restes" qui ne l'est pas.
Je me suis inspiré du vécu d'un ami pour l'écrire.
Pour l'instant j'extériorise ce que je vis, perçois et ressens au
quotidien. Les histoires que je raconte sont donc du vécu pour la
plupart.
Mais je commence à peine, alors probablement qu'avec le temps,
ma plume abordera des sujets moins personnels, deviendra plus
légère en y glissant quelques touches d'humour, voire même
portera un regard militant sur certains sujets d'actualité ou
modes de vie.

 

photo: Olivier Bernard


I. Je te laisse le mot de la fin sur Influence
Déjà merci encore pour l'intérêt que vous portez à mon histoire et
ma musique !
Les 2 sont liés.
Sur le tard, car tout est possible et qu'il ne faut jamais laisser la
peur guider sa vie.
Et à l'instinct, car la vie n'a de sens que si l'on fait ce qui nous fait
vibrer.
Après faut quand même bosser un peu ! Parce que des aptitudes
et du feeling ça suffit pas…

 

 

 

Le premier EP est à écouter, découvrir, savourer et à partager...

iTunes : po.st/VirgilStuartiTunes
Deezer : po.st/VirgilStuartDeezer
Spotify : po.st/VirgilStuartSpotify

 

Le disque est disponible à la vente:


DigiPack : po.st/EchoppeVirgilStuart

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents