[advps-slideshow optset="1"]

Le clip de Pray To God, le nouveau single de Calvin Harris.

 

 

Calvin Harris peut se frotter les mains, il est le DJ qui est le mieux payé en 2014. Son dernier disque,Motion, est un succès et plusieurs singles passent en radio.

 

4 singles ont déjà permis au DJ de partir à la conquête des charts. Un 5ème sera bientôt sur les ondes, Pray to God, avec la collaboration de Haim. Le clip vient d'être tourné et enfin disponible sur la toile:

Château Marmont dévoile un nouveau titre.

Chateau Marmont

 

Le nouvel album de Château Marmont se précise. Le disque, Sound of Shambala, sera dans les bacs le 30 mars 2015.

 

Après un premier extrait, A.T.T.Y.S., qui nous mettait l'eau à la bouche, voici un nouvel extrait, Nothing to Hold Back avec la participation de Steffaloo.

 

Château Marmont sera à La Boule Noire à Paris le 19 février pour un concert exceptionnel.

 

Voici comment il présente le nouvel opus:

 

« L’idée de départ de ce disque était de faire une musique moderne et actuelle avec des outils vintage. Recréer avec des instruments électroniques des années 70 ou 80, ce type de musique qui habituellement se fait sur un ordinateur dans un home studio.

La moitié de ce disque repose sur des collaborations avec des producteurs, arrangeurs, musiciens, chanteur/chanteuses. C’est quelque chose qu’on voulait faire depuis longtemps, explorer de nouveaux horizons et surtout partager l’univers musical des autres. De manière générale, On voulait faire les choses de manière plus fraîche et moins cérébrale que l’album précédent. »

A la rencontre d’Eva FJALL, artiste Montpelliéraine (Interview)

Photo: Michaël Achilli

Graphisme: Comm' Par Magie

 

Agée de 31 ans et native de Suresnes, Eva Fjall a grandit avec des artistes tels GAINSBOURG, TRENET, BRASSENS, ou les STONES.
Ses propres goûts seront très éclectiques allant de Mylène FARMER à Noir Désir, en passant par Bjork, Les Rita Mitsouko ou Muse par exemple.
Dès son enfance, Eva évolue dans un univers artistique et littéraire, ce qui lui donnera l’amour des mots, jusqu’à la création en 2011 du site Eva FJALL Parolière.
Son souhait premier étant de rentrer en contact avec des artistes et de leur proposer ses textes.
Le texte, Sa Peau, intéressera l’artiste TROMAS qui l’inclura sur son album FIN DU MONDE et la chanson sera même interprétée sur scène à plusieurs reprises avec Eva.

Un premier pas scénique qui encouragera la jeune artiste à mettre elle même en musique certains de ses textes.
Après une initiation à la guitare, et des cours de chant afin de connaître au mieux sa voix, en mai 2013 commence l’enregistrement de l’album PAR HASARD.
Durant cette année, Eva proposera régulièrement sur le net plusieurs titres, Peau Rouge, Poupée Vaudou, ou encore Amazone.

 

L’aventure aboutit en 2014 avec la parution de l’album en digital en mars notamment.
L’année 2014 est une belle année pour l’artiste qui se consacre alors à la promotion de l’opus, soutenue par des radios, et aussi par les internautes qui lui permettent le financement via MY MAJOR COMPANY du clip du titre PEAU ROUGE en Septembre.

 

 

Que pouvons nous donc souhaiter à l’artiste en 2015 ?

Encore plus de visibilité dans les médias, se réaliser sur scène, aller à la rencontre de son public.
Ce n’est qu’un début….

 

 

Pourriez-vous vous présenter à nos internautes?

Je m'appelle Eva Fjall (se prononce "Fial"), j'ai 31 ans, et je vis à Montpellier, en France. Parolière de première vocation, j'ai fait paraître mon premier album, "Par hasard", il y a juste un an.

 

 

L'écriture fait partie de votre vie depuis quelques années déjà. Pourquoi et comment avez-vous commencé à coucher sur le papier vos ressentis?

Je dirais même que l'écriture fait partie de ma vie depuis quelques décennies! J'ai commencé à écrire très jeune, j'avais un réel besoin de laisser une trace. Écrire permet de dire silencieusement ce qu'on n'arrive pas à dire tout haut. Si j'écrivais d'abord simplement des textes, les mots se sont vite structurés pour former des poèmes, puis des paroles de chanson. Je parle à travers eux de moi bien sûr, mais aussi des autres, de ce qui me touche chez l'autre, dans la rencontre, dans l'histoire. Les mots peuvent avoir une portée universelle et atemporelle.

 

Vous avez commencé par écrire pour les autres en enfin pour vous, comment passe-t-on d'un aspect à l'autre? 

Au départ en effet, les textes que j'écrivais, je souhaitais les destiner à des interprètes qui se retrouveraient dans mes paroles. Le désir de finalement les chanter par moi-même s'est un peu imposé à moi, comme un besoin vital d'enfin chanter ce que j'avais à dire. Je pense finalement que j'écris  pour les autres, en y mettant la même passion, mais en m'adaptant aussi au style recherché, et à la sensibilité du chanteur.

 

Quel accueil avez-vous eu de la part de vos premiers "auditeurs"? 

Il faudrait leur demander 😉 Mes premiers auditeurs ont été les personnes qui me sont proches. Je pense qu'ils ont été d'une certaine façon fièrs que je rende publique mes créations. Je suis portée par eux, ils me donnent confiance. Puis peu à peu la promotion m'a permis en effet d'avoir une visibilité et une écoute plus grande et d'élargir mon cercle d'auditeurs (et de lecteurs), qui sont de plus en plus nombreux. Je crois que mes textes ont une assez grande portée pour toucher un petit quelque chose en chaque personne.

 

Le clip de "Peau Rouge" a été financé en partie grâce à My Major Company. Pourriez-vous nous parler de cette expérience? Qu'en gardez-vous?

 Il y a eu une très belle rencontre avec le réalisateur Baptiste Rouveure qui a su capter la sensibilité du texte et la musique de la chanson "Peau-Rouge". Mettre en images une métaphore de la violence conjugale était un pari. Il est réussi grâce à lui, mais aussi grâce à tous les internautes qui y ont cru avec moi et qui m'ont permis de mettre en œuvre ce projet. Sans eux cela n'aurait pas été possible, je les en remercie sincèrement.
Je suis très attachée et très sensible aux mots, à la musique, mais aussi aux images. Le clip vidéo est pour moi un format remarquable, il doit raconter une histoire courte, tout en ne tombant pas dans des clichés et en illustrant une chanson. Je pense notamment aux magnifiques clips de Mylène Farmer, véritables courts-métrages.

 

Photo: Michaël Achilli

Graphisme: Comm' Par Magie

 

Comment aimeriez-vous présenter votre disque? 

Je pourrais en parler des heures…! Je pense que mon premier album est à mon image, tout en pudeur, fragile. Minimaliste. Le titre "Par hasard" vient confirmer un peu cette idée.
Au cours des dix titres, je raconte les combats psychiques, l'obsession, la mort… Et l'amour bien sûr. 
J'ai essayé de mettre dans cet album une forte symbolique, tant dans les chansons en elles-mêmes que dans l'ordre dans lequel elles sont mises, mais aussi dans l'illustration du livret et des photos qui accompagnent chaque chanson. Si j'ai composé la plupart des morceaux, je me suis aussi entourée de personnes de confiance, qui m'ont aidée à la composition. Je pense à Sarah Mazelaygue, notamment. Et à Samuel Fevre qui signe la composition et les arrangements du dernier morceau de l'album, "Entre mes jambes". Les arrangements ont été fait par Fabrice Villotte mais également par Laurent Bonboire. L'album oscille entre chanson française et nouvelle scène, sur des sonorités allant de la variété à la folk, en passant par le rock.

 

Que pouvons-nous vous souhaiter pour 2015? (et les autres années à venir)
Etes-vous déjà sur d'autres projets? 

Cette aventure – je l'espère – ne fait que commencer. Je prends le temps, et fais les choses à mon rythme. De nouvelles collaborations sont en cours avec des artistes. J'ai également commencé à répéter avec des musiciens, dans la perspective de concerts. Et puis… l'écriture du deuxième album est en cours… Alors, souhaitez-moi de belles rencontres artistiques, de nouveaux auditeurs et des concerts!

 

Puis-je vous laisser le mot de la fin? 
Avec plaisir. Merci infiniment pour cet entretien. J'espère qu'il donnera à vos lecteurs la curiosité d'aller à la rencontre de mon univers et d'en saisir la sensibilité. Je crois que chacun(e) peut y trouver une part de lui-même.

 

Photo: Michaël Achilli

Graphisme: Comm' Par Magie

 

 

 

 

Ciné: Big Eyes, le nouveau film de Tim Burton.

Big Eyes

 

Tim Burton nous proposera le 18 mars 2015 son nouveau film, Big Eyes. Ce drame, une histoire vraie, est probablement la plus grande arnaque de l'histoire de l'art.

 

Amy Adams et Christoph Waltz ont les rôles principaux.

 

Elle vivait pour l'art, il vivait dans le mensonge. Ensemble ils ont commis la plus grande arnaque de l'histoire de l'art !

 

BIG EYES raconte la scandaleuse histoire vraie de l’une des plus grandes impostures de l’histoire de l’art. À la fin des années 50 et au début des années 60, le peintre Walter Keane a connu un succès phénoménal et révolutionné le commerce de l’art grâce à ses énigmatiques tableaux représentant des enfants malheureux aux gros yeux. La surprenante et choquante vérité a cependant fini par éclater : ces toiles n’avaient pas été peintes par Walter mais par sa femme, Margaret. L’extraordinaire mensonge des Keane a réussi à duper le monde entier. Le film se concentre sur l’éveil artistique de Margaret, le succès phénoménal de ses tableaux et sa relation tumultueuse avec son mari, qui a connu la gloire en s’attribuant tout le mérite de son travail. 

 

 

Souvenirs: Anggun/ La Neige au Sahara (1997)

 

C'est dans son pays que Anggun Cipta Sasmi fait ses premiers pas comme artiste. En Indonésie, elle est une grande star. Chez nous, elle arrive dans les années 90. C'est Florent Pagny qui la présente à Erik Benzi. Celui-ci l'aidera à se lancer et à produire le premier album dont le premier extrait, la Neige au Sahara.

 

La chanson sortira dans plusieurs langues et connaîtra un grand succès en Indonésie.