[advps-slideshow optset="1"]

Helmut Fritz en interview sur Influence

 

Helmut Fritz a connu les sommets des charts avec son single, Ca m’énerve, Le voici de retour avec sa version personnelle du hit de Noël, Petit papa Noël, une version qui en étonnera plus d’un mais Helmut est ainsi fait, il aime la polémique, il aime énerver. Il est en tout cas avec nous sur Influence pour une interview à l’image du personnage, déjantée.

 

I. Bienvenue sur Influence Helmut, quel est votre état d’esprit en revenant 2 ans après votre premier succès, Ca m’énerve?

En pleine forme et aussi doux qu’un « mon chéri » : c’est Noël !

I. Votre prénom est Eric, pourquoi avoir créé un tel personnage que celui d’Helmut Fritz?

Eric ? Mais de qui parlez-vous ???

 

I. Quels sont les points communs entre Eric et Helmut Fritz?

L’un est beau mais mélancolique, l’autre est charmant mais alcoolique. Il vaut mieux éviter les deux.

I. Comment avez-vous vécu le succès du single, Ca m’énerve?

Très bien, surtout en Russie dans les clubs underground !

I. Quand on connaît un tel succès, est-il facile de rester les pieds sur terre?

Oui, il suffit simplement de ne pas passer son temps dans les avions.

I. Je suppose qu’avec un premier succès aussi fort, la pression existe bien pour le single suivant et pour l’album?

La pression existe, oui, dans tous les bars à bière du monde…

I. Justement le single suivant a eu moins d’impact, est-ce que ça vous a inquiété?

Moins d’impact? Geneviève ne serait pas d’accord avec vous, vous savez…

34731474999415
I. Dites-nous pourquoi avoir opté pour le titre, Petit Papa Noël, pour marquer votre retour?

Claus est un vieil ami : je lui devais bien ca!

I. Il paraît que vous n’avez pas peur de la polémique?

C’est vrai, je suis très engagé. Je mène d’ailleurs un combat féroce contre le gilet jaune sur le siége passager!

I. Vous êtes réconcillié avec Madame De Fontenay, je crois qu’elle n’avait pas trop apprécié votre titre, Miss France?

Geneviève et moi sommes amis. Le malentendu s’est dissipe autour d’un bon vieux gewurztraminer.

I. Pensez-vous que nous sommes plus vite censurés aujourd’hui qu’il y a quelques années?

Bien évidemment, puisque les biiips de chez biiiip sont toujours aussi biiiiiip !

I. Que pensez-vous du Politiquement Correct?

Nécessaire parfois, insupportable souvent.

I. Croyez-vous au Père Noël? qu’allez-vous donc lui demander?

Claus existe, regardez mon clip. Je lui ai demandé une nuit avec Keira Knightley. Je ne sais pas si c’est dans ses cordes…

I. A quoi pensez-vous quand on revient après une longue absence? avez-vous peur que le public ne soit plus au rendez-vous?

Mon public sera toujours derriere moi.

I. Que nous réserve Helmut Fritz pour les prochaines semaines? Un nouvel album?

Du gros son dancefloor!

I. Un petit scoop pour les lecteurs d’Influence?

Je dors nu !

I. Après un tel succès avec la chanson « Ca m’énerve » n’est-ce pas frustrant pour un artiste qu’on lui parle toujours de ce tube?

Si, c’est d’ailleurs ce que vous etes en train de faire.

I. Aimeriez-vous faire des duos et si oui avec qui?

Oui : Stevie Wonder ou rien. Donc rien.

I. Nous vous laissons le mot de la fin sur Influence.?

Joyeuses fetes à tous et ne sous-estimez pas l’influence du pere-noel sur les hits.

 

HFguitare

 

 Merci Helmut  pour cette interview
Merci à toi!

 

 

Nous étions au concert de Coldplay: Bercy 2011

SAM1581

Photo de John Doe

 

C’est le14 décembre dernier que Coldplay a décidé d’investir Bercy pour la tournée « Mylo Xyloto » .Souvenez vous , les places s’étaient vendues en à peine 30 minutes ! On peut donc dire que la salle s’est remplie très vite de personnes de tous les âges, de tous les sexes et de toutes nationalités,tous munis de bracelets multicolores distribués à l’entrée de la salle ( pour de superbes effets lors de certains titres).Après une première partie enjouée , menée de main de maître par Émilie Sandé , l’attente fut plus longue que prévue .Comme à l’accoutumée , la scène est garnie d’un mur de graffitis fluorescents comprenant mots et sigles colorés à l’image de l’«art working » de l’album , de gros cylindres (de différentes tailles) positionnés de chaque coté ,et , surplombant la scène , une immense sphère qui permettra d’afficher différentes images des artistes ou autres .Une avancée se terminant par une petite scène centrale surplombée elle aussi de sphères qui diffuseront les images du groupe.

 

Vers 21h05 , les premières notes retentissent ,le noir se fait alors que tous les bracelets multicolores se mettent à s’éclairer et à clignoter en transformant Bercy en espace lumineux et multicolore pour l’instrumental « Mylo Xyloto » enchaînant avec« Hurts like heaven » .Le groupe est de suite face à une salle réceptive , entièrement dévouée à lui ! Même si le but de la tournée est de promouvoir le dernier album , l’artillerie lourde est lancée avec « Yellow » noyé dans des lumières jaunes et chaudes bientôt envahies par des énormes ballons flottant au dessus de nos têtes ! Ça continue avec « In my place » ou une envolée de confettis colorés s’éparpillent dans les airs .Rien à redire sur la voix de Chris qui est formidable , il utilise déjà l’avancée pour venir tournoyer dans cette pluie de confettis prenant la forme de M , de X et autres …C’est « Major minus » qui prend la suite , toujours sous ces explosions colorées dans le ciel de Bercy , la foule prouve qu’elle connaît déjà par cœur les nouveaux titres ! Chris se pourfend de quelques mots en français (un peu toujours les mêmes , il faudrait qu’il arrête de dire qu’il ne parle pas très bien la langue 🙂 :  » Désolé pour mon français mais nous sommes très heureux que vous avez fait l’effort de venir ici ! » ) .Pas de répit pour la foule déchaînée avec « Lost » .Puis , une très agréable surprise avec la reprise de leur ancien tube « Shiver » ( très peu souvent chanté en France) qui provoque l’emballement général qui ne s’essoufflera pas avec « Violet hill » .

 

Chris est en grande forme arpentant la scène de gauche à droite , tournoyant tout en chantant  mais restera peu bavard sur l’ensemble du set ! La nouvelle version de « God put a smile upon your face » fait un malheur et les lumières rouges entourent Chris pour un « scientist » d’une pure beauté .Ça continue dans la douceur avec un petit set acoustique constitué d’« Up in flammes » et « Us against the world » ou Will, Chris, Johnny et Guy retrouvent leurs cohesions infaillibles! On revient pour plus de rock sur la scène principale avec « Politik » avant que l’hymne du groupe dont les premières notes furent immédiatement rythmées par un Bercy survolté! « Viva la vida » explose l’enceinte de bonheur enchaîné avec « Charlie Brown » qui ne fait pas retomber la pression .

 

On finit en apothéose avec « Paradise » ou quelques fans endossent les têtes d’éléphants prévus ( ils passeront d’ailleurs sur les écrans) . Le groupe quitte la scène un petit moment ( le temps pour Chris d’enfiler un autre tee shirt customisé comme l’autre de symbole d’Oxfam made trade fair) . Les lasers prennent possession de l’espace pour un « Clocks » épatant suivi par le très efficace « Fix you » .C’est à cappella que le leader du groupe entonne quelques notes de « White christmas » avant que ne surviennent les premiers riffs de guitares d’« Every teardrop is a waterfall » .Le public réagit de suite, après avoir chanté lors du précédent titre, c’est des cris qui ponctuent ce titre .

 

C’est dans cette ambiance électrique que le groupe quitte la scène après les remerciements, et les « merry christmas » laissant un public lessivé qui en aurait voulu encore plus ! Un show époustouflant , haut en couleurs, sachant utiliser les écrans à bon escient en proposant des lumières et des lasers imparables et flamboyants ;le groupe est à son apogée et on ose à peine imaginer ce qu’il nous réservent pour le stade de France en septembre prochain ou pour Nice (en mai) en espérant un set plus long (« Don’t panic » « What if » « Princess of China » seraient les bienvenus par exemple) .Alors , n’oubliez pas! Les places sont en vente depuis le 16 décembre et il n’y en aura pas pour tout le monde !

 

 

Box office USA week end du 16 au 18 décembre 2011

 affichedufilmsherlockholmes

 

 

SHERLOCK HOLMES 2 : JEU D OMBRES 40,020(3J)

ALVIN ET LES CHIPMUNKS 3 23,500(3J)

MISSION IMPOSSIBLE PROTOCOLE FANTOME 13,600(3J)

HAPPY NEW YEAR 24,826(10J)

THE SITTER 17,721(10J)

TWILIGHT REVELATION (1ERE PARTIE) 266,400(31J)

YOUNG ADULT 4,090(3J)

HUGO CABRET 39,073(26J)

MISSION NOEL 38,547(26J)

LES MUPPETS 70,928(26J)

 

Un week-end qui reprend des couleurs et dont les chiffres s’emballent un peu ! Il faut dire que l’artillerie lourde est sortie !  » Sherlock Holmes : Jeu d’ombres «  (25/01/12) démarre très bien même s’il est en dessous de son prédécesseur qui était sorti à la même époque ! Le troisième épisode d  » Alvin et les chipmunks » fait beaucoup moins bien que ses anciens opus ! Assisterons nous à la fin de cette franchise?

 

Déjà sur le podium avec une exploitation limitée à 425 salles  » Mission impossible protocole fantôme » promet d’excellents résultats ! Enfin ,un nouveau succès pour Tom Cruise . C’est la soupe à la grimace pour  » Happy new year » qui s’effondre déjà avant le fameux New year ‘s day !Sera t il encore présent dans le top ten à cette période ? Mission presque accomplie pour  » The sitter «  qui ,dans quelques jours , aura remboursé son budget sans aller beaucoup plus loin .

 

Ce sera difficile pour  » Twilight chapitre 4 Révélation (1ere partie) »de battre l’opus 2 et 3 car ils sont encore bien loin devant ! Un panel de salles supplémentaires et une nomination aux golden globes pour Charlize Theron expliquent sans doute l’apparition du film  » Young adult » dans le classement . » Hugo Cabret » prend le pas sur  » Mission noël » mais aucun des deux ne remboursera son budget sur son territoire ! Fin de parcours pour  » Les muppets » qui ont renouvelé le genre et relancé la machine !

Cette semaine dans les salles: Le 21 décembre 2011

 happynewyear

 

 

Prévenez les producteurs qu’il ne sert à rien de sortir 18 films en une semaine car malheureusement les trois quart vont passer à la trappe sans même avoir une chance d’être vu !

 

« New year eve » 

 

Après avoir rassemblé beaucoup de monde autour de ses stars au moment de la Saint valentin avec « Valentine’s day »,Garry Marshall poursuit sa carrière avec un film se déroulant le jour de l’an ! La aussi, on retrouvera dans ce film choral : des célibataires, des couples qui , en ce moment de fête ,se rencontreront, s’ aimeront , se déchireront tout cela dans le cadre fantastique de New York ! Bien sur, ces histoires vont s’entremêler et les personnages vont interagir les uns avec les autres .Un couple se permet le luxe d’être au générique des deux films cités à savoir Ashton Kutcher et Jessica Biel ! Ils seront entourés des anciens Robert De Niro ,Michelle Pfeiffer, John Lightow ,Halle Berry, Hillary Swank,Sarah Jessica Parker rejoints par la jeune garde Zac Efron, Katherine Heigl, Alyssa Milano, Lea Michele(qui passe pour la première fois au grand écran), Josh Duhamel .Vous l’aurez compris ce film parle d’amour et laissera votre cerveau au repos. Le film a connu une sortie mitigée aux states (bien inférieure à « Valentine’s day ») .Il n’a pas été présenté à la presse .Mais ,la période est à la fête mais est elle propice à l’amour ? Mais , les bons sentiments font toujours du bien ! Alors ,on prend l’avion direction New York !

 

« Footloose »

 

Le film éponyme avait récolté plus de 80 millions de dollars en 1984 .C’est 17 ans plus tard que sort le remake ! C’est Craig Brewster qui hérite de la mise en scène pour son plus grand plaisir étant fan de l’original ! Ils ont tenté de convaincre Kevin Bacon de réapparaître dans le film mais devant la « qualité » du scénario ,celui ci a décliné l’invitation . On suivra donc les tribulations de Ren et de sa mère qui quittent Chicago pour une petite ville du sud . Le jeune homme , passionné de rock et de danse , va se heurter aux conceptions morales des habitants et de son pasteur, maître à penser des lieux . Mais, les jeunes commencent à rallier la cause musicale de Ren et quand celui ci s’éprend de la propre fille du pasteur ,les choses se gâtent … Bref, un sujet actuel dans notre société ou la religion et la morale reprennent du poil de la bête avec une petite ville sous l’influence d’un gourou ou autre peut exister . Malheureusement , le réalisateur reste hélas , trop fidèle à l’original alors qu’il aurait pu actualiser le propos .Les critiques reconnaissent le coté rafraîchissant du film mais déplore ce copier coller avec l’original . Certes, une nouvelle génération pourra découvrir ce film porté par Kenny Wormald (« Danse ta vie 2 » après avoir envisagé Zac Efron ou Chace Crawford ! C’est Julianne Hough (« Burlesque »)qui a ravi la place d’actrice principale à Miley Cirus, ou Hayden Panetiere ! Mettre des inconnus pour les rôles principaux a été un risque qui a tout de même payé puisque le film a récolté sur ses terres le double de son budget ! Mission accomplie pour ce remake qui espérait peut être un peu plus de réussite pour envisager une suite mais sa carrière à l’internationale sera décortiquée ! Alors si l’air de footloose vous trotte encore dans la tête ou si vous voulez découvrir « loose, footloose « …Courrez y !

 

 » La délicatesse « 

 

Le roman « La délicatesse » écrit par David Foenkinos est un best-seller avec plus de 700,000 exemplaires vendus et plus de 10 prix littéraires acquis .L’ adaptation au cinéma était donc évidente et le romancier a décidé de le porter lui même à l’écran ! Il sera aidé pour cela par son frère Stéphane .De ce fait , il est sur de ne pas être trahi par le film ! On suivra donc les aventures de Nathalie, jeune ,belle et amoureuse !Hélas , la mort de son mari va couper son élan pour le bonheur. Elle va se jeter corps et âme dans le boulot en laissant sa vie sentimentale de coté .Mais ,un jour sans qu’elle comprenne pourquoi ,elle embrasse un de ses collègues , Markus , homme atypique .Ce couple improbable va susciter interrogation et agressivité au sein de l’entreprise .Cette renaissance à la vie va les entraîner sur des chemins qu’ils n’avaient pas imaginé puisqu’ils vont fuir pour pouvoir vivre leur histoire à l’abri de tout .Les frères ont réuni un casting frais porté par Audrey Tautou (qui fut leur premier choix après avoir apprécié ses qualités d’actrice dans différents registres ) , alors qu’ils cherchaient un acteur scandinave , leur choix se porte sur Francois Damiens ( » L’arnacoeur » ) .Ce couple est épaulé par Bruno Todeschini ( » Swich «  ), Mélanie Bernier ( » L’assaut »), Pio Marmai ( » Un heureux événement »), Joséphine de Meaux( » Case départ »).Les critiques apprécient le film sans beaucoup d’enthousiasme car s’ils reconnaissent la fidélité du roman avec une interprétation remarquable , ils dénoncent le coté trop académique à la limite du roman photo du film déshumanisant le discours du film .Alors,à vous de vous faire votre propre idée !

 

 » A dangerous method »

 

Quelle idée originale de programmer ce film pendant les fêtes , je pense que la psychanalyse n’attire pas forcement en pleine période de noël ! Mais, il s’agit du nouveau film de David Cronenberg sur un sujet qu’il voulait déjà traité alors qu’il était encore étudiant . Il s’est intéressé à l’adaptation de la pièce de théâtre de Christopher Hampton  » The talking cure «  .Il s’attaquera donc au cas de Sabina Speilrein , jeune femme souffrant d’hystérie qui est soignée par le psychanalyse Carl Jung. Très vite , elle devient la maîtresse de Carl , et relate cette relation à Sigmund Freud avec qui elle est entrée en contact .Des échanges vont donc avoir lieu entre deux préceptes différents qui vont bouleverser les existences de Jung et Freud .Cet épisode entre les deux grands psychanalystes de l’histoire est véridique. Après les désistements de Christoph Waltz et Christian Bale , David a refait appel à Viggo Mortensen avec qui il avait déjà travaillé à plusieurs reprises pour le rôle de Sigmund ! Quand à Jung , c’est l’acteur du moment (et qui monte ) : Michael Fassbender ( » X men : Le commencement » ou  » Shame » ) qui interprète ce personnage . Après quelques réticences concernant certaines scènes difficiles , (celle de la fessée notamment) Keira Knightley endosse le rôle de Sabina (qui deviendra médecin psychanalyste quelques années plus tard) ! Ils sont rejoints par Vincent Cassel (lui aussi acteur fidèle à Cronenberg) .Les critiques sont divisées quand à la mise en scène beaucoup trop statique et peu enthousiaste auquel David ne nous a guère habitué, de même ils taclent l’interprétation exagérée et « ridicule » de Keira lors des scènes de crises d’hystérie .Alors , si vous voulez faire chauffer vos neurones , les films sont rare à cette période ! Précipitez vous sur ce film !