[advps-slideshow optset="1"]

51uG2wCCPWLSL500AA300

 

Pour un premier roman, Bernard Minier, a su éveiller la curiosité…Il choisit une victime inhabituelle pour démarrer l’enquête. Si il y a quelques maladresses, on peut reconnaître que l’auteur au fil des pages les corrige avec intelligence. Tous les codes du thriller sont présents, on aurait peut-être pu avoir sur ce côté là une bonne surprise et des codes changés afin de nous surprendre mais la femme flic genre Corinne Touzet dans la Femme d’honneur, ce n’était pas utile.

 

Certaines descriptions des personnages font parfois penser à des romans sortis de la collection « Harlequin » et les clichés grosses productions américaines n’apportent pas grand chose. Reste une histoire finement ficelée avec des ambiances glaciales…des fausses pistes, des personnages trop gentils qui peuvent être des coupables rêvés, le froid, les meurtres, et une fin qui se termine en cliffhanger, nous laissant supposer qu’on retrouvera Servaz; le personnage principal, dans d’autres aventures peut-être moins glacées…

 

L’histoire:

 

Dans un petit village des Pyrénées, des ouvriers font une macabre découverte:Une tête décapitée et mise en scène…Le Commandant Servaz est chargé de l’enquête mais lorsqu’il découvre que cette tête est en réalité celle d’un cheval, l’inspecteur est en colère. Il va pourtant découvrir que cet animal appartient à un certain Eric Lombard, Richissime homme d’affaires qui a le bras long et qui dirige son empire financier sans scrupules…

 

La région est loin d’être idyllique et Servaz va s’en rendre compte avec l’hôpital psychiatrique qui abrite les tueurs les plus redoutables. L’enquête prend alors une nouvelle tournure lorsqu’on retrouve de la salive d’un des psychopates soigné à l’hôpital. Les cadavres refont surface…

 

Minier261x300

 

Glacé

auteur: Bernard Minier

Editions: XO

Pages: 560

Prix: 20,90 euros

Cote Influence: 4/5