[advps-slideshow optset="1"]

Invité d’Influence: Gilles Luka en ITV

Photo: Darius Salimi

 

Gilles Luka n’est pas un inconnu, vous devez certainement connaître sa musique à défaut de son nom. En 2001, il est à l’origine du succès de Galleon et du tube, So I Begin. Un succès electro-dance qui remportera un énorme succès mondial et se classera dans les charts de  plus de 27 pays.

 

Compositeur, il signera des musiques pour Murray Head, Nâdiya et poursuivra son parcours avec des génériques de pub.

 

Si il a donné de la voix pour Galleon, il en donne aussi au groupe Ocean Drive. Accumulant les succès, les trois singles: Some People, Whitout You, Because seront des réussites et feront les beaux jours des tops.

 

A 33 ans, Gilles Luka se lance en solo et relève le pari de placer des paroles françaises sur de la dance. Un pari qu’il relève haut la main. Invité à Moscou, il rencontre la chanteuse Nyusha, avec qui il enregistre un titre inédit, Plus près (We Can Make It Right). Un titre efficace qui devrait être un nouveau succès pour l’artiste, dont l’album est attendu courant 2011.

 

Le clip sera disponible dès le 18 novembre 2010.

 

Photo: Darius Salimi

 

Influence est parti à sa rencontre. Entretien avec un artiste sympa qui sort (enfin) de l’ombre pour se faire un nom.

 

I.Qui êtes-vous Gilles Luka pour tous les lecteurs qui ne connaîtraient pas votre nom, votre musique, pouvez-vous nous parler un peu de vous?

Je suis un auteur-compositeur-interprète qui a la particularité de chanter en français et en Anglais. En français dans mon album solo et en Anglais pour mes projets en collaboration comme Ocean Drive ou Galleon, quelques années plus tôt. Je suis éclectique, j’écoute de tout mais ma musique est plutôt pop aux sonorités électros même s’il m’arrive de composer dans d’autres styles comme par exemple pour Nadiya ou Murray Head. Je suis surtout attaché aux mélodies.

I.Quand avez-vous su que la musique, c’était pour vous bien plus qu’une passion?

J’ai grandit dans un milieu de musiciens, ma mère chanteuse de Jazz et mon père bassiste, j’ai donc su tout petit que ce serait mon métier pour moi aussi. Je jouais du piano et de la batterie très tôt et j’ai commencé mes premières compo à l’adolescence. 
 
I.Quel a été votre parcours?

J’ai eu un parcours que j’appelle « classique », arrivé à Paris après le bac, maquettes en poche, de rencontres en rencontres, d’échecs et mésaventures en succès, bref de l’expérience sur le terrain, beaucoup de patience et de travail pour me faire une petite place.
 
I.Comment sont nés vos différents projets: Galleon? Ocean Drive?

Hasard des rencontres… Pour Galleon j’ai recroisé un ami d’enfance compositeur, on décide d’associer mes mélodies pop au son de la french touch en pleine explosion à cette époque (Daft Punk, Modjo…), tout s’enchaine très vite, N°1 des clubs et des radios en France, puis N° 5 dans 27 pays, première grosse aventure pour moi, beaucoup de voyages et de beaux souvenirs. Pour Ocean Drive, idem, rencontre de 2 producteurs électro au VIP de Paris, ils associent mes mélodies a leurs sons électro en vogue, Oriska nous rejoint et nous donne la touche féminine qui font d’Ocean Drive un style à part entière et le succès qu’on connait.
 
I.Vous sortez un album sous votre nom, pourquoi? Envie qu’on vous reconnaisse?

J’ai toujours voulu garder mon nom « Gilles Luka » pour cet album solo en français que j’ai en tête depuis longtemps. Je n’ai pratiquement jamais associé mon nom aux projets sur lesquels je chantais en anglais ni fais d’ apparition dans les clips car je ne voulais pas me faire passer pour un américain (lol). Aujourd’hui je m’expose car je chante en français et je ne joue aucun rôle, c’est moi à 100%. Je suis très heureux d’avoir fait Galleon et Ocean drive car ca a influencé ma musique, ma facon de composer cet album solo. 


I.Que pouvez-vous nous dire sur cet album, Ici Ensemble , qui sort en 2011  ?

Il a été murement réfléchi, j’ai l’impression de le travailler depuis 10 ans ! Le plus dur pour moi et le plus long aura été le choix des textes pour que la langue française sonne « enfin » sur des productions plutot dance. Avoir du sens tout en ayant du son ! 

On y retrouve mon univers mélodique que j’ai puisé dans mes influences pop eighties. Des up-tempo, quelques ballades et de beaux duos.
 
I.Pourquoi ce titre, Ici Ensemble?

 Il s’agit de la première chanson que j’ai composé pour cet album, un texte très positif sur notre époque, une chanson qui bannit le « c’était mieux avant » pour ouvrir les yeux sur ce qui nous entoure et vivre bien avec son temps. « Ici ensemble, bâtissons nos rêves, trouvons nos idoles… »


I.Comment avez-vous travaillez sur cet album? Aviez-vous un thème bien précis en tête? Vous écrivez le texte avant la musique?

Je compose la musique avant les textes, j’adapte toujours les mots au service de la mélodie qui pour moi est le cœur d’une chanson. Les thèmes qui m’inspirent particulièrement tournent beaucoup autour des relations humaines ou de couples.


I.Que conseilleriez-vous à un jeune qui veut se lancer dans ce métier?

Dans une ère où tout parait si facile, je dirais qu’il ne suffit pas de mettre une vidéo sur Youtube ou de faire un casting pour en faire de la musique son métier. Aujourd’hui tout le monde peut avec un minimum de matériel produire sa musique donc il y a beaucoup plus de monde sur le marché et toujours aussi peu de place. Plus que jamais je conseille beaucoup de travail et de culot pour provoquer sa chance. Pour ma part c’est 14 heures de musiques chaque jour. Il faut bien dissocier « Hobbie » et « métier ».

 

I.Quel est votre avis sur le piratage?

Je fais partie de la génération qui a connu le « avant » et « après » piratage. Il est évident que l’industrie du disque souffre énormément, ce qui a un impact notamment sur les investissements pour les jeunes talents. Nous devons faire avec, je ne pense pas que l’on puisse enrayer le processus, le live et le merchandising me semble être l’issu de secours.

Perso, je prend toujours autant de plaisir à acheter des albums en magasin, la découverte du livret et le son parfait d’un CD ne seront jamais remplacé par un mauvais MP3 prit à la va vite sur le net.
 
I.L’image est importante, travaillez-vous sur les visuels ou c’est quelque chose qui ne vous intéresse pas?

Je fais attention à ce que mon image soit cohérente avec ma musique mais il n’y a pas de plan marketing ou stratégique particulier, j’essaye plutôt d’être vrai et ne pas trop me prendre au sérieux. Vous pouvez d’ailleurs jeter un coup d’oeil à ma websérie dans laquelle je joue l’autodérision.


I.Vous vous êtes produit à Moscou dans le cadre du concert annuel de la radio russe, Europa Plus, comment vous-êtes vous retrouvé là-bas?

J’ai un affecte particulier avec l’Europe de l’est, j’ai beaucoup joué en Russie, Ukraine, Moldavie… avec Galleon. Cette année nous étions invité avec Ocean drive, qui marche fort la-bas, à participer à l’Europa plus Live, c’est toujours un immense plaisir de chanter devant le public russe qui est  très receptif.

 

 pochettesingle

 
I.Parlez-nous de votre rencontre avec Nyusha, avec qui vous chantez en duo, le titre inédit, Plus près?

Je l’ai justement rencontré sur ce concert, où elle chantait également. Nyusha est la « Britney Spears » Russe, son dernier single est N°1 depuis 7 semaines, j’ai été très impressionné par sa performance et apparemment elle a bien aimé la mienne (lol). Nous avons beaucoup discuté dans les loges et j’ai eu un gros feeling pour cette artiste, sitôt rentré à Paris, j’ai composé « Plus près (We can make it right) ».
 
I.Comment s’est déroulé l’enregistrement de ce duo? Chacun a posé sa voix ou il y a un travail commun?

Toute la production a été faite à Paris, seules les voix de Nyusha ont été enregistrées à Moscou. Il existe également une version Russe.
 
I.Comment expliquez-vous l’intérêt du public russe pour les artistes français?

Les Russes adorent la France et ont beaucoup de respect pour la culture française. Ils apprécient la langue française dans la musique. Ils connaissent plus nos artistes que nous les leurs, 2010 est d’ailleurs l’année « France – Russie ». De mon côté Je suis très heureux d’avoir fait découvrir Paris à Nyusha lorsqu’elle est venue pour le tournage du clip.
 
I.Allez-vous proposer des concerts?

Je fais des showclub dans toute la France, les dates sont disponibles sur mon site www.gillesluka.com


I.Ce single inédit avec Nyusha sortira-t-il dans les bacs des disquaires ou est-il réservé uniquement à une sortie digitale?

Mes singles sont disponibles en digital avec à chaque fois des remixes et des versions spéciales. Seul l’album sortira en physique.


I.Auriez-vous envie d’écrire et composer pour d’autres artistes?

J’ai réalisé le dernier album de Nadiya « Electron libre », c’est une artiste avec qui j’avais envie de travailler, j’ai adoré cette collaboration. J’ai d’autres projets en cours pour 2011, de belles surprises…
 
I.Vous faites un duo et il semble que ce soit la mode en ce moment, avec qui aimeriez-vous chanter en duo?

Katyyyyy Perryyyyyyyyy et Seaaaaaaaaaaaal
 
I.Un scoop pour nos lecteurs sur Influence?

Je travaille avec le DJ Mathieu Bouthier sur un titre qui sortira début 2011.

I. Je vous laisse le mot de la fin?

« МУЗЫКА » C’est Nyusha qui me l’a apprit et ca veut dire « Musique »

 

Regardez la vidéo sur les backstages du tournage du clip  » Plus Près (We can make it right):

 

 
 
Encore merci à Gilles Luka et à Sony Music.

 

 

Vanessa Paradis joue les prolongations!

 

Vanessa Paradis a décidé de réchauffer notre hiver 2011 et de prolonger son plaisir d’être aux Folies Bergère à Paris. En effet, alors que la star française devait se produire pour 5 dates exceptionnelles les: 24,25,26,28 et 29 janvier 2011, elle vient d’ajouter deux nouvelles dates. Elle squattera donc deux jours de plus la scène des Folies Bergère.

 

Ces deux nouvelles dates seront les 30 et 31 janvier 2011. La billetterie pour ces deux concerts supplémentaires est ouverte à partir de ce mercredi 10 novembre 2010. Foncez car il n’y aura pas place pour tout le monde.

 

Ces deux dates supplémentaires ne sont pas le seul cadeau de Vanessa à son public. Effectivement, l’artiste a décidé d’offrir une date en Province, ce sera le 17 janvier 2011 à la Gare du Midi à Biarritz. Ce serait l’unique date proposée par la star en région.

 

Cette série de concerts privilègiera les instruments à vents et à cordes. Un moment magique pour un voyage classieux qui nous permettra de (re)découvrir le répertoire de la chanteuse.

Christina Aguilera tourne la page de son album » Bionic »

12751 s

 

Alors que son film, Burlesque, dans lequel elle joue aux côtés de Cher, sera bientôt sur les grands écrans, Christina Aguilera se remet de l’échec de son dernier opus, Bionic.

 

Le 4ème album de la star américaine n’aura pas eu un énorme succès puisqu’il se serait vendu dans le monde à moins d’un million d’exemplaire. C’est dire le flop de ce disque pourtant salué par la critique mais qui n’aura pas trouvé écho auprès du public. 2 singles sans grands intérêts n’auront pas permis a la belle d’imposer ce disque.

 

Résultat des faibles ventes, Christina n’a pas pu partir en tournée comme elle l’aurait souhaitée. ce n’est que partie remise et la chanteuse prépare déjà son retour avec un 5ème album plus proche de ce qu’elle proposait à l’époque de son disque, Stripped, énorme succès mondial.

 

Aguilera peut-elle encore revenir au sommet des charts?

Influ Ciné: cette semaine dans les salles le 10 novembre 2010

date limite

 

«Date limite»

 

Attention ,tout le monde a les yeux braqués sur ce film. Pourquoi me direz vous? Il s ‘agit  du nouveau film de Todd Phillips , qui avait révolutionné la comédie avec l’excellent «Very bad trip » .Un buddy movie , comme on dit, avec un couple improbable .D’ un coté , Peter Highman , bientôt  papa pour la première fois, qui s’apprête à rejoindre son épouse et de l’autre coté Ethan Tremblay ,un acteur en quête de reconnaissance .Bien sur ,la rencontre sera fortuite et Peter sera contraint d’embarquer avec Ethan pour aller retrouver son épouse . Leur voyage sera, bien sur , parsemé de rencontres insolites en tout genre , de nombreux accidents et d’autres aventures riche en rebondissements. Bref, un road trip improbable réunissant deux types qui vont apprendre à s’amadouer malgré leurs différences . Bien sur, pour que la sauce prenne ,il faut un casting alléchant ! C’est le cas avec Robert Downey Junior  (bien loin de ses rôles de « Sherlock Holmes «  ou d’ « Iron man » ) et Zach Galifianakis (qu’on avait adoré dans « Very bad trip » ) A ce duo , on ajoutera Jamie Foxx, la touche féminine étant assurée par  Michelle Monaghan et Juliette Lewis .Bref, un film haut en couleurs  qui nous réserve bien des surprises tant en moments de rires qu’en moments d’émotions. C’ est aussi la que réside le talent de Todd de pouvoir passer du rire aux larmes en une scène .Les critiques sont unanimes et enthousiastes ,espérant que le succès soit au rendez vous . Alors si vous voulez passer un excellent moment pour vous détendre , courrez y !

 

« Potiche«  

 

Le nouveau film de Francois Ozon est arrivé ! Il s’agit , en plus d’une comédie , genre que le réalisateur avait un peu laissé de coté depuis un certain temps avec des films tels que «Le refuge » , « Ricky » ou « Angel » . On est donc ravis de retrouver cette verve a travers une critique acerbe de la société française de la fin des années 70 . Ce film est l’adaptation d’ une pièce de boulevard de Barillet et Gredy dans lequel jouait Jacqueline Maillan . L’histoire est simple :un grand patron , despote et désagréable , va être séquestré à la suite d ‘une grève et c’est son épouse soumise et potiche qui va reprendre l’ usine de parapluie en main. Elle est, en fait ,une femme de tête et d’action ! Comme à son habitude , il a réuni un casting hors pair donnant à Catherine Deneuve , un rôle à la mesure de son talent . A la fois , drôle ,touchante et forte , ce film est une véritable déclaration d’ amour à l’actrice ! Elle est épaulée par un Gérard Depardieu au meilleur de sa forme mais aussi de Fabrice Luchini,Karine Viard, Judith Godréche , Jérémie Renier .Les critiques adorent alors allez plonger dans ces années 70 pour rire un bon coup avec les plus grandes stars du cinéma français ! 

 

»Saw 3D  » 

Ça y est ! Le règne de Jigsaw s ‘achève avec ce film (logiquement puisque c’est le chapitre final).Alors  que les héritiers de Jigsaw se livrent à un combat sans merci , certains des survivants vont se tourner vers un gourou, détenteur de secrets ,qui va déclencher une nouvelle vague de terreur . Bien sur , on le sait d ‘avance , les meurtres seront sanglants , pervers et tordus mais on y va surtout pour ca non? On ajoutera que la 3 D accompagne ce film avec, on l’espère ,des effets en relief saisissant pour nous faire frissonner ! Alors prenez garde de ne pas succomber à un terrible piège de Jigsaw !   

 

»The dinner »

 

Le pitch du film : Tim est un homme à qui la chance sourit dans tous les domaines !Mais, il lui manque juste une chose : assister au fameux diner annuel organisé par son patron au cours duquel le convive qui est accompagné d’une personne la plus excentrique possible ,sera le gagnant de la soirée . C’est alors , qu’il fait la connaissance de Barry , un type qui réalise des œuvres d’art avec des souris ! La victime idéale quoi ! Cela doit vous faire penser à un film français triomphal et vous aurez raison ! Il s’agit bien du remake américain du « Diner de cons » .C’est Steve Carell qui reprend le rôle phare de Jacques Villeret et Paul Rudd celui de Thierry Lhermitte .Également à l’affiche , Stéphanie Szostak , Lucy Punch et Zach Galifianakis (encore lui ! Lol) .Aux Etats Unis , le film a remporté un joli succès , qu’en sera t il en France? A vous de jouer  mais vous n’etes pas obliger d’amener une personne excentrique au cinéma avec vous 🙂

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com