[advps-slideshow optset="1"]

A l’occasion de la sortie en DVD du spectacle intégral, Cléopâtre: La dernière Reine D’Egypte, un spectacle de Kamel Ouali et qui a été vu par plus de 500.000 spectateurs. Florian Etienne, qui joue, Marc Antoine, revient sur le succès de cette comédie musicale, sur ses projets dans une interview accordée à notre site.

 

Le grand public te connait désormais grâce à la comédie musicale « Cléopâtre » mais peux-tu nous parler de ton parcours professionnel avant cette aventure ?

C’est assez simple, moi à 17 ans j’ai commencé par le théâtre, ca m’attirait beaucoup. Et ensuite le milieu artistique m’a vraiment donné envie vers 19/20 ans,donc j’ai fait quelques castings cinéma, publicité, spectacle. Comme c’était en Belgique ça restait surtout des petits projets, j’ai mené mon petit bonhomme de chemin jusqu’au jour ou j’ai décidé de monter à Paris. Un parcours assez simple au final

De quelle manière as-tu été contacté pour jour dans Cléopâtre ?

J’avais créé un myspace avec mes propres chansons car en attendant j’ai mon univers et je compose. A travers le myspace, le directeur de casting de Cléopâtre (qui est d’ailleurs le même que pour Le Roi Soleil et Mozart) m’a repéré, il s’agit de Bruno Berbères et il m’a fait passé plusieurs auditions jusqu’à la rencontre avec Kamel qui s’est bien passée et j’ai eu le rôle ensuite. Ca a été assez rapide pour moi.

Connaissais-tu bien l’histoire de Cléopâtre et de l’Egypte avant ?

Je connaissais beaucoup de choses en histoire mais je ne m’étais pas intéressé à l’Egypte mais je m’y suis beaucoup intéressé depuis et j’ai regretté de ne pas l’avoir fait plus tôt. On est d’ailleurs parti en Egypte et on a apprit beaucoup, on s’est aussi documenté pour le spectacle, on a vu des films. Maintenant je connais un peu plus.

Tu joues Marc Antoine, as-tu passé des castings pour jouer un autre rôle ?

Non mais c’est bien de le demander. Il y en a qui ont passé pour 2 rôles mais moi ce n’était que pour Marc Antoine, je correspondais uniquement à ce rôle-ci.

Cela demande beaucoup d’énergie pour jouer un tel spectacle.

Surtout au niveau psychologique car on rencontre beaucoup de gens qui travaillent différemment. Il faut s’adapter au fait que ce soit une grosse production et à Paris. Il y a beaucoup de pression et c’est ce qui est le plus fatiguant. Je ne suis pas danseur car eux répondraient que physiquement c’est très très dur.

Vous êtes une vraie troupe qui passe énormément de temps ensemble, comment est l’ambiance avec les autres chanteurs ?

Ca c’est un de nos points forts ; Même si on n’était pas toujours d’accord sur tout, on est un groupe assez uni et le spectacle a bien fonctionné pour ça car il y a la magie. Tout le monde s’entend bien, il n’y a pas de problème d’égo ou autres.

Tu as donné un concert le 30 septembre 2009 à Paris, est-ce le même public qui te suis à ton avis ?

Oui une grosse partie vient de Cléopâtre et c’est normal, ils viennent pour découvrir un artiste qu’ils ont apprécié. Il y a aussi le bouche à oreille, mais ce n’est jamais gagné car il faut convaincre avec mon propre univers.

Peux-tu déjà nous parler un peu de ton album, par exemple contiendra-t-il tous les extraits en écoute sur ton myspace ?

Je rentre en négociation avec des maisons de disques qui m’ont fait des propositions. Tout ce qui est musical c’est déjà fait, et je préfère une proposition plus petite qui me permettrait vraiment de faire connaître mon album au lieu d’une grosse production. J’ai encore un peu de temps par rapport à Cléopâtre. Mais oui les morceaux sur Myspace pour la plupart seront sur l’album. Les autres c’est un peu pour les tester pour le moment.

Aurais-tu un mot de la fin pour nos lecteurs ?

Je fais un énorme bisou à mes compatriotes Belges et un énorme salut aux Français. J’espère vous retrouver très prochainement dans un projet solo.