[advps-slideshow optset="1"]

« 3 », le nouveau clip de Britney Spears

Et voici donc « 3 », le tout dernier clip de Miss Britney Spears, extrait de son nouveau best of « The Singles Collection » à paraître le 20 novembre.

Un clip pas aussi « hot » qu’annoncé mais dans lequel Britney apparaît incontestablement belle et toujours aussi bonne danseuse.

On n’en attendait pas davantage.

Britney Spears: Quelques secondes de son nouveau clip, 3

Le retour de la princesse de la Pop, Britney Spears, semble très bien se passer. Un album qui a bien marché, Circus et une tournée qui triomphe dans le monde. Britney va mieux et ça se ressent. Préparant la sortie d’un Best Of, la jeune femme offre un titre inédit, 3, qui plait non seulement aux fans mais aussi au grand public. La chanson est déjà un immense succès aux USA.

Pour faire patienter ses fans et les autres, ont attend un clip hot, Britney sait faire patienter ou faire énerver (selon les attendes), en tout cas, elle fait monter la température d’un cran en proposant un teaser de quelques secondes avec les images de son nouveau clip.

L’album, The Singles Collection, serait avancé de quelques jours et sortirait le 20 novembre 2009 à la place du 24.

Britney qui aime se confier sur Twitter, déclarait à ses fans:  » Je veux remercier tous mes fans pour avoir fait de « 3 » le n°1 du Billboard Hot 100. J’ai la chance d’avoir les meilleurs fans du monde et je suis heureuse que vous l’aimiez car je fais tout ça pour vous. J’ai hâte que vous voyiez le clip ». Oui, les fans ont hâte de découvrir ce clip.

La sortie du Best of sera assurée par deux éditions: La version Deluxe avec les vingt-neuf singles de la chanteuse. Chacun des singles présenté dans sa pochette individuelle et originale, avec son visuel de l’époque. Ajouter également un remix ou une face B, mais aussi un DVD de tous les clips de la chanteuse américaine. L’édition dite classique inclura quant à elle dix-sept des plus grands tubes de la star.

A ce jour, Britney Spears aurait vendu plus de 63 millions d’albums dans le monde.

Le teaser proposé ici montre les quelque secondes du nouveau clip plus quelques images de la star et ses métamorphoses sexy dans ses clips:

Emmanuel Moire nous promet son nouveau clip

Emmanuel Moire nous est revenu avec un excellent album, L’ Equilibre, porté par un single étonnant, Adulte et sexy. Un titre qui correspondait bien à l’état d’esprit de cette très belle voix masculine de la chanson. Emmanuel ayant vécu différentes expériences aussi bien sur scène dans la comédie musicale, Le Roi Soleil, qu’en solo pour présenter son premier album,  , ou dans sa vie privée, a mûri et se sent plus adulte aujourd’hui. Ce qui n’empêche pas l’artiste français d’être toujours aussi sexy.

Après un second titre moins efficace pour les radios, Sans dire un mot, une très jolie ballade. Le troisième single vient d’être annoncé, il s’agira de la chanson, Promis. Un titre qui plait beaucoup à ses fans.

 

Emmanuel Moire a certainement trouvé un équilibre dans sa vie, un équilibre qui lui permet d’en finir avec les non-dits et de se sentir plus libre artistiquement et émotionnellement. Le chanteur qui aspire à avoir une vie normale et discrète sera sur scène pour présenter les chansons de son nouvel opus. Ses deux concerts à l’Alhambra, les 19 et 20 novembre 2009, sont déjà complets. Pour satisfaire la demande, il jouera les prolongations dans la même salle le 21 novembre 2009.

Le clip de la chanson, Promis, vient d’être tourné. Il vous en propose quelques images avant de découvrir très prochainement le clip sur nos chaines de TV et sur la toile.

Malgré les concerts, Emmanuel n’en reste pas là puisqu’il a composé avec Christophe Beucher, la musique du spectacle musical, Les Trois Mousquetaires. Le projet se concrétise et les castings sont ouverts à tous. Le spectacle devrait être lancé en novembre 2010 sur la scène du Palais des Congrès à Paris. Une nouvelle aventure artistique pour Emmanuel Moire qui est en paix avec lui-même et prêt à relever de nouveaux défis.

Voici quelques photos du clip, Promis!

L’invité d’Influence: Le groupe Pony Pony Run Run

Pony Pony Run Run, en voilà un nom de groupe bien étrange, mais si le nom ne vous dit rien, vous connaissez forcément le premier single « Hey you ». Ce titre passe partout, on ne s’en lasse pas, et l’on se prend à le fredonner dans la journée, c’est ce qu’on appelle donc une bonne chanson. Derrière ce groupe se cache 3 jeunes hommes bien sympathiques qui ont accepté de répondre à nos questions lors d’un échange  ou il y a eu beaucoup de rire.


Je vous souhaite une bonne lecture.

 

Pour commencer, pourriez-vous tout simplement dire à nos lecteurs, qui sont les personnes derrière ce curieux nom de Pony Pony Run Run ? Et dans la foulée nous parler de l’origine de ce nom de groupe ?

Moi c’est Gaëtan je suis guitariste / Chanteur

Moi c’est Amel, je suis le bassiste

Antonin et je fais les claviers

Y a pas d’origine du nom du groupe en fait, c’était surtout histoire de faire mieux que Wet Wet Wet (rires)


Vous citez des influences très diverses, y en a-t-il une en particulier qui a permis le rapprochement avec Antonin ?

C’est vrai que moi et Amel on à un capital musical commun, et on s’est tous mis plus ou moins d’accord sur les groupes qu’on aimé dans les années 90. Après nos goûts c’est surtout un prétexte à faire de la musique ensemble, on n’a pas vraiment d’influences. On est très curieux de ce qu’écoute les autres membres du groupe


Votre 1er album est sorti en juin dernier, comment l’avez-vous travaillé en étant 3 ?

Pour l’écriture on se retrouve, on joue un peu ensemble avec une base, on bricole des petits bouts de chansons et Gaëtan amène ses paroles. Ensuite on retravaille les morceaux pour que les 2 collent ensemble. Et en studio on est resté dans un studio à Paris tout l’hiver 2008 pendant 3 mois. On a bossé avec Frédéric Lo (le compositeur de Daniel Darc) on l’avait rencontré avant et ca s’était super bien passé humainement, et on avait tous envie du même album.


On dit que vous êtes obsédés de faire un tube c’est vrai ?

C’est plus la façon qu’on a nous de fabriquer des chansons, on n’a pas trop l’obsession du tube (rires). On à un peu de ça quand on écoute l’album on essaye de trouver LA chanson pour la sortir en première. On cherche la chose la plus accrocheuse à nos oreilles mais on n’a pas l’idée de faire un best of dès le 1er album.


Justement que pensez vous de l’accueil du 1er single « Hey You » qui bénéficie d’une bonne présence dans les médias ?

On était assez surpris car c’est une des dernières chansons qu’on ait composé, au début ce n’était pas le single qu’on pensait mais elle a grandit en studio et elle est devenue ce qu’elle est devenue. Ca nous à un peu surpris car elle à bien marchée sur le net puis avec le clip, quand on la joue en live les gens connaissent les paroles et c’est très agréable. C’est vraiment une surprise et maintenant on entend notre chanson en allant faire nos courses c’est assez étrange.


Y a-t-il un style musical Pony Pony Run Run ? Car il y a des pistes différentes entre les morceaux électro et les morceaux plus calmes.

Nous on pense qu’il y en a un car on fait vraiment ce qu’on a envie de faire, autrement on n’est pas les plus à même de répondre à ça. Après est-ce qu’il y a une homogénéité entre les chansons moi je pense que oui, cet album à une ambiance. Le reste le public le dira mais on a fait cet album avec sincérité comme on voulait le faire.


Vous avez eu l’occasion de faire déjà énormément de scène, comment se passe le contact avec le public ?

De mieux en mieux. On avait fait déjà une centaine de concerts avant la sortie de l’album et c’est vrai que l’appréhension du public avant et après est totalement différente. Maintenant les gens viennent en connaissance de cause, avant c’était surtout des curieux. Maintenant ces gens savent ce qu’on fait et le public est plus dans le partage, ils se laissent porter avant ils étaient peut-être un peu plus sceptique.


Pour celles et ceux qui ne vous ont pas vu sur scène justement, a quoi ressemble un concert de Pony Pony Run Run ?

C’est un show monumental avec des lasers, des faucons, des éléphants, des otaries (rires). Non mais on a vraiment voulu faire un spectacle complet donc y a un gros truc de son, de scène et de lumière. On s’éclate assez, on a un ingénieur lumière et un pour le son qui sont les mêmes depuis le premier concert, ils sont aussi au fait de notre musique que nous et c’est génial. On a réinterprété quelques morceaux pour leur donner un côté plus scénique, c’est vraiment une expérience ou on prend beaucoup de plaisir et même de plus en plus.


Votre musique  s’exporte désormais à l’international, c’est quelque chose à la quelle vous aviez pensé en enregistrant cet album ?

En fait quand on a commencé le projet on était sur des réseaux sociaux genre myspace et les premiers bons retours sont venus des Etats-Unis et cet album a vraiment démarré à l’international, je dis juste ce qui est, ce n’est pas du tout de la prétention de notre part. C’est idem pour les tournées qu’on produisait nous-mêmes, 60% des dates étaient à l’étranger, maintenant ça change car on est connu en France. Mais notre musique étant en anglais elle permet de voyager et de rencontrer d’autres publics, se développer à l’étranger est vraiment notre ambition.


Je me permets de revenir sur la rumeur selon laquelle vous auriez été approché pour faire les premières parties d’une grande star Américaine. C’est un projet en cours, une simple rumeur ou un projet qui n’a pas abouti ?

Non c’est vrai mais c’est ni Britney Spears ni Madonna comme beaucoup de gens pensait. C’est Katy Perry qui nous avait demandé quand on était en studio de faire ses 1ères parties américaines. Nous on était sur l’album et par la suite on pensait que c’était passé, par la suite elle est revenue vers nous récemment mais comme on a notre tournée ca va être compliqué. On a juste fait une date avec elle il y a peu à Glasgow.


Avant de vous souhaiter encore beaucoup de succès et une longue carrière j’aimerais vous laisser le mot de la fin si vous le voulez bien.

Ah oui j’adore ça (rires)

Après un moment de réflexion entre eux 3 : You need peut-être Pony Pony Run Run. Et venez nous voir.

En attendant le nouveau single, « Hey You » cela donne ça en clip :

Le groupe sera en concert jusqu’en décembre, profitez-en pour vite les découvrir sur scène dont une date à Paris, le 02 décembre 2009 à la Maroquinerie.

Deux saisons supplémentaires pour les Desperate Housewives

On les pensait en danger mais nos Desperate Housewives, viennent d’assurer leur avenir pour au moins encore deux ans. La série se terminerait donc en 2013, sauf si le saudiences justifient une prolongation. Marc Cherry, le créateur de la série, vient de signer le contrat avec ABC.

Marc Cherry qui restera le producteur exécutif de sa série fétiche. Pour les actrices, rien n’est par contre assuré. Les contrats se termineront à la fin de la 7ème saison. Il faudra alors renégocier pour la 8ème et pour la suite (si suite il y a). Les actrices auront-elles encore l’envie de poursuivre le feuilleton ou quitteront-elles le navire avant qu’il ne coule?

Si il faut noter une certaine érosion dans les audiences américaines, Desperate Housewives, reste malgré tout une série très appréciée, très populaire et à succès de la chaîne qui la diffuse, ABC.

La vente des DVD permet au studio de jolies rentrées d’argent comme la vente de la série dans le monde et des produits dérivés.

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com