[advps-slideshow optset="1"]

Akon-copie-1.jpg

Alors que tout semblait bien se passer pour Akon, voilà que quelques scandales éclaboussent l’artiste au moment où il réédite son récent album « Konvicted« . Pour cette nouvelle édition de l’opus, le chanteur propose deux inédits.

Le premier titre, Sorry, Blame it on Me, sonne comme un mea culpa et fait référence a ses récents dérapages sur scène. Akon avait également créé la polémique en dansant d’une manière jugée obscène avec une adolescente de 14 ans lors d’un concert à Trinidad.

Le second titre est un remix de Mama Africa, en featuring avec Tiken Jah Fakoly.