[advps-slideshow optset="1"]

Ratatouille : nous l’avons vu !! UNE MERVEILLE

img512/5273/ratatouilleav2.jpg

Nous avons pu voir hier soir en avant premiere le nouveau Pixar dont on vous parle depuis des mois : « Ratatouille« . Et bien c’est désormais officiel, les créateurs ont placé la barre haute. trés haute. Jamais un tel niveau de perfection n’a été atteint à ce jour en terme d’image pour ce genre de films. C’est tout bonnement spectaculaire. Le rendu visuel est impressionnant à tout niveaux : l’eau (jamais été aussi fluide et naturelle), le poil des rats (une pixelisation qui va faire enrager les concurrents tellement le rendu des détails est soigné), les humains (d’un réalisme foudroyant). 

Plus encore, les décors : les images de la capitale sont de toute beauté. On se croirait dans un film à la Moulin Rouge; Les réalisateurs ont voulu donner l’image d’un Paris de carte postale, haut en couleur, romantique et romanesque. Chapeau bas. On s’y croirait. Au delà de ça, tout y est :  L’humour avec un grand H tout d’abord. On rit à tout bout d’champ. Du regard attendri du rat « Rémy » lorsque le jeune cuisinier doit en finir avec lui, de l’apprentissage du rat au cuisinier, des nombreuses scènes coquasses en cuisine, des inombrables soupirs du rat face à l’incompréhension de ses congénères sur les exemples à suivre en terme de nourriture, de la scène d’ouverture lorsque Rémy fait son « barbec’ improvisé sur un toit ». Un must. 

Bien plus encore, on redécouvre l’art de la cuisine. Suivre Rémy le rat dans ses délires fantasques d’apprenti cuisinier, jouant au mélange des saveurs est un pur bonheur. Les plats se succédent devant nos yeux, nous mettant au passage l’eau à la bouche tellement le soin a été apporté aux dessins pour les rendre criants de vérité. Jamais une telle passion pour la cuisine que celle de ce rat en chef ne vous aura donné l’impression de sentir avec lui tous les parfums et les aromates de ce qu’il hume avec amour pour agrémenter ses recettes. Le petit truc en plus ? Ce monologue grandiose en fin de film de la part du critique gastronome qui ressemblerait à s’y méprendre à une longue verve assassine envers les critiques de cinéma…Une double lecture originale. 

Pour finir, ce film mérite amplement les 4 étoiles des plus grands restaurants du monde. Lorsque Disney Pixar offrent un film sur la gastronomie française, qu’ils font de Paris le décor de fond et qu’en plus ils ont l’audace de le titrer, en français s’il vous plait,  « Ratatouille« , on a de quoi se pavaner d’être français jusqu’au bout des ongles. Ce film fera date. La perfection a été atteinte et le défi est d’ores et déjà lancé pour les prochains films d’animations qui auront du mal à rivaliser avec autant de magie et de réalisme. Laissez vous transporter dans ce délire et ce feu d’artifice de saveurs, c’est du GRAND, TRES GRAND Pixar. 

Ps : les amateurs de films Pixar se délecteront au passage du court métrage « Extra Terrien » à découvrir avant chaque projection : c’est à mourir de rire , une fois encore.

Timbaland : « The Way I Are » son nouveau single. Attention Tube !!!

img514/2598/timba2rx2.jpg

Ce titre là les enfants…c’est un futur tube, parole de tomwin. Vous vous rappellez les tubes de l’album « Futuresex Love sounds de Justin Timberlake ?? « Sexyback », « My Love » et autres… ? Et bien tous ces morceaux sont nés du génie de Justin et d’un certain producteur devenu trés en vogue aux usa : Timbaland. Tout ce qu’il touche là bas devient de l’or. Sexyback , my love, cry me a river de Justin Timberlake c’est lui. Promiscious Girl, Say it Right de Nelly Furtado c’est encore lui. Il a bossé avec Aaliyah, Missy Elliot, les Destiny’s Child, Bjork, LL Cool J, The Pussycat Dolls, Brandy, Eve, Puff Daddy, rien que ça. 
Quand on sait qu’il travaille sur le nouvel album de Madonna, ça promet…

Aprés d’autres albums parus principalement aux USA, il lance officiellement un single en Europe:  « The Way I Are » en duo avec Keri Hilson, issu de l’album « Shock Value » sorti il y a plusieurs semaines. Ce titre n’est pas sans rappeller l’excellent « My Love » de Justin Timberlake. Bref, un must dans le paysage musical actuel. On y trouve un sample de Push It  des Salt’n’Pepa, un vieux standard des années 80. A noter qu’une autre version du single passe en france en duo avec Tyssem, quelques paroles étant chantées en français. Plutot décevant par rapport à la version initiale.
Le single sera disponible le 20 août prochain et devrait comprendre la version diffusée en france en Face B. En attendant, voici le clip…
  

 

Patrick Fiori et Jean Jacques Goldman en duo !

img166/5943/fiorinn4.jpg

Nouveau single pour Patrick Fiori : « 4 mots sur un piano ». Le trio avec Jean Jacques Goldman et Christine Ricol est sorti en single hier. Ce nouvel extrait issu de l’album « Si on chantait plus fort » est une belle ballade comme seul Godlman sait les faire. Vous pouvez en découvrir le clip en bas de l’article. En attendant, Patrick est en tournée d’été, dont voici les dates :

Cannes Mercredi 25 juillet

 

Brioude Samedi 28 juillet
Lezignan Jeudi 2 août
St Pol sur Mer Dimanche 5 août
Thuir Vendredi 10 août
Fresnes/Escaut Mercredi 15 août
Hyeres Mardi 21 août
Calais Samedi 25 août
Limoux Jeudi 30 août
Barbezieux vendredi 31 aout
Douai Samedi 1er septembre

 

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com