[advps-slideshow optset="1"]

c-20goya.jpg

Alors que la fée des enfants, Marie-Rose (le personnage que Chantal Goya interprète sur scène depuis des années) triomphe dans un nouveau spectacle, voici que la méchante sorcière, monstrueusement baptisée « Fisc » vient sonner à la porte du chateau de la pauvre Chantal soutenue par son mari, le compositeur Jean-Jacques Debout.

Le couple se retrouve pour le moment en procès pour fraude fiscale.  Le 12 juillet 2007, le procureur de la République a requis contre le couple quinze mois d’emprisonnement et 10 000 euros d’amende. Les époux auraient oublié de payer 253 000 euros aux impôts. Selon leur avocat, il s’agit d’une simple erreur de leur part. Une simple erreur? quand on sait que le couple a déjà eu des ennuis par le passé pour les mêmes raisons en
1985, 1988, 1989, 1994 et 1995, on se doute que la défense du couple va avoir du mal à faire croire ce genre d’arguments.

Le tribunal rendra son verdict le 5 octobre 2007.

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com