[advps-slideshow optset="1"]

487617791-L.jpg

Depuis l’annonce de l’annulation du concert de Chimène Badi à Bercy (Paris) du 9 octobre 2007 ainsi que plusieurs dates en province prévues à la rentrée, la presse s’est faite l’écho de ce problème que Chimène n’est pas la seule à rencontrer en tournée. Officieusement, la chanteuse aurait beaucoup de mal à remplir les salles. Seulement 3000 places auraient été vendues à Bercy sur les 12000 disponibles. Selon son manager Valéry Zétoun, Chimène Badi « fait partie des artistes de variété pour qui les passages à la télé sont très importants. Mais, actuellement, il n’y a quasiment plus d’émissions susceptibles de l’accueillir ».

Pour le journal Le Parisien ,Chimène a besoin davantage de maturité artistique. Valéry Zétoun explique que la chanteuse « souhaite conserver une proximité avec ses fans ». Il ajoute : « Nous organiserons une tournée acoustique début 2008 avec un passage dans un théâtre parisien en janvier »

Force est de reconnaître que Chimène a peut-être vu grand pour tenter l’aventure de Paris-Bercy. La mise en scène de son nouveau spectacle n’est plus intimiste mais ça se répercute aussi sur les prix des places et Chimène a un public populaire qui ne peut certainement pas se permettre certaines dépenses. Le problème pour les artistes est évidemment le prix des places. Le prix à considérablement évolué et les spectacles se négocient de plus en plus chers.