[advps-slideshow optset="1"]

TF1 va sous-titrer, à partir du 2 avril prochain, l’ensemble de ses journaux télévisés et son émission politique "Face à la Une", à l’intention des sourds et des malentendants, a indiqué mercredi le directeur de l’information de la chaîne, Robert Namias. La chaîne française "essaiera" également d’assurer ce sous-titrage instantané pour l’ensemble des autres émissions d’information (débats, etc.) en direct, a-t-il précisé.Il était temps que la première chaîne française cherche à pouvoir se mettre la population des sourds et malentendants dans sa poche en leur témoignant de l’intérêt.

"Je reconnais que nous ne sommes pas très en avance, mais pour des raisons techniques: ça fait plus de deux ans qu’on travaille sur le sujet, et je n’étais jusqu’à présent pas convaincu par ce qui était proposé: un sous-titrage pas suffisamment précis et souvent trop allusif", a justifié M. Namias.

La société choisie par TF1 pour assurer le sous-titrage, Télétota, propose un sous-titrage "qui est quasiment de l’interprétation simultanée, une vraie traduction, et pas un résumé", selon lui. "Cela représente un coût relativement élevé, avec des équipes nombreuses et des traducteurs qui travaillent sept jours sur sept", a-t-il ajouté.

Les sous-titrages sont disponibles sur un canal spécifique. En 2006, la moitié des programmes de TF1 (49% de la grille) étaient déjà sous-titrés. La loi française sur le handicap oblige les chaînes à sous-titrer la totalité de ses programmes à partir de 2010. Ce qui est bien normal et à tout à l’honneur de TF1.