[advps-slideshow optset="1"]

Le chanteur Renaud, résolument engagé à gauche, annonce qu’il va vivre la plupart du temps à Londres mais continuera de payer ses impôts en France, dans un entretien à l’hebdomadaire Paris Match cette semaine.

"Nous avons décidé d’y vivre le plus souvent possible quand nous ne travaillons pas", explique-t-il au magazine, à propos de sa compagne Romane et de lui-même. Mais "même si demain je pouvais fiscalement m’installer en Angleterre, je ne le ferais pas" souligne-t-il.

"Le pays qui m’offre 80% de mes revenus, c’est la France (…) je suis fraternel et solidaire de ce pays qui m’a vu naître, que j’aime et que je ne méprise pas sous prétexte que je vais vivre huit mois par an à Londres", ajoute-t-il. Il juge "indécents" "les artistes milliardaires qui osent se plaindre de la fiscalité" en France, en référence à Johnny Hallyday, qui s’est exilé fiscalement en Suisse et tente de devenir Belge pour échapper au fisc français.

"Je trouve cela honteux quand on a conscience du monde qui nous entoure", souligne-t-il. Renaud précise payer 60% d’impôts ainsi que l’ISF et la TVA sur sa société, et se dit "heureux de payer l’ISF, c’est un geste de solidarité". C’est Johnny qui doit se sentir très soutenu par ses potes du showbiz car depuis qu’il veut devenir belge mais qu’il est parti s’installer en Suisse, il ne se passe pas un jour san squ’un de ses collègues ne le pointe du doigt. Aucune solidarité dans ce métier bien ingrat. Un conseil à Johnny, après la Belgique et la Suisse pourquoi ne pas tenter les USA…