[advps-slideshow optset="1"]

Le chanteur britannique Robbie Williams a été admis mardi dans un centre de désintoxication aux Etats-Unis pour traiter une dépendance aux médicaments, a indiqué son porte-parole à Londres. Aucune autre précision n’a été donnée.

Le chanteur, âgé de 33 ans, réside à Los Angeles en Californie. Ancien membre du groupe Take that, il mène depuis 1995 une carrière en solo. Il a vendu 65 millions de disques dans le monde.

Le bourreau des cœurs, consommerait jusqu’à 60 cigarettes et 20 boissons énergétiques Red Bulls par jour, en plus de prendre régulièrement des somnifères et des anti-dépresseurs, croit savoir le journal anglais The Sun. En cause notamment: le fait qu’il supporte mal le come-back réussi (outre-Manche, du moins) de ses anciens collègues du boys band Take That alors que son dernier opus « Rudebox » n’a pas eu le même succès que ses précédents disques . (Voir article de mon cher Tomwin).

Robbie Williams s’est défait de ses dépendances à la cocaïne et à l’alcool depuis plusieurs années maintenant, mais il lui reste encore des démons à combattre, notamment les médicaments. Pour soigner ses insomnies chroniques, le chanteur sexy prend des somnifères. De même, pour garder le moral, Robbie garderait des stocks de Seroxat dans ses armoires, un anti-dépresseur controversé qui aurait déjà entraîné des tendances suicidaires chez les adolescents.

Le Sun avance encore que Robbie carbure à une dose quotidienne d’une trentaine d’expressos serrés, une soixantaine de cigarettes et une vingtaine de Red Bulls. Son état dépressif serait dû au retour des Take That en haut des charts, événement majeur de l’année musicale britannique écoulée, qu’il supporte mal en raison de son absence du projet. Robbie aurait aussi été fort secoué par la mort de la starlette Anna Nicole Smith, la semaine dernière.

Dans une interview exclusive pour le journal (avant de partir en cure), Robbie a déclaré qu’il espérait qu’une drogue soit mise au point, une substance qui combinerait les effets de la cocaïne et de l’ecstasy sans en avoir les effets négatifs. Il a toujours été un peu frappé comme mec.